masculins / OL 4 - Toulouse 0

OL - Toulouse: retour en chiffres

Publié le 06 février 2005 à 11:42 par R.B

L'OL n'a pas fait de détail dans le jeu et au tableau d'affichage contre les Toulousains. Un succès 4 à 0 et la manière. 14ème victoire ; la 8ème à domicile. Les chiffres de cette rencontre et ceux cumulés depuis le début de saison.



Les partenaires de Coupet ont tiré 28 fois vers la cage de Revault ; 12 cadrés et 16 non cadrés. Bergougnoux 7, Diarra 5, Malouda 4, Nilmar 4, Juninho 3… 6 têtes ; 10 hors de la surface de réparation.



Coupet a effectué 6 arrêts.



Les Toulousains ont tiré 2 fois dont un tir cadré sans danger.



Paul Le Guen a effectué 3 changements pour la 20ème fois ; 1 fois, un changement et 4 fois, 2 changements.



23 joueurs ont été alignés par l'entraîneur lyonnais. Essien arrive en tête avec 2 180 minutes de temps de jeu sur un maximum de 2 250.



Les chiffres après 25 journées :



L'OL a eu 139 corners en sa faveur contre 96 à ses adversaires.



88 hors jeu sifflés contre lui et 40 pour ses adversaires.



430 coups francs pour et 380 contre ;



378 tirs dont 220 dans la surface de réparation pour 35 buts au total. Frau 51 tirs pour 4 buts ; Juninho 49 tirs pour 9 buts (42 tirs hors de la surface de réparation dont 37 coups francs ; 7 dans la surface dont 3 pénalties réussis sur 3 tentés et un but dans le jeu ; 8 buts sur coups de pied arrêtés) ; Govou 42 tirs pour 4 buts ; Essien 39 tirs pour 3 buts ; Malouda 38 tirs pour 3 buts ; Diarra 24 tirs pour 2 buts ; Bergougnoux 24 tirs pour 4 buts ; Nilmar 19 tirs pour 2 buts ; Wiltord 15 tirs pour un but…



L'OL a marqué 20 de ses 35 buts à Gerland ; 13 dans le but adossé au virage Nord et 7 dans celui côté virage Sud ; L'OL a encaissé 4 des ses 12 buts à Gerland dont 2 dans chaque cage.



Les Olympiens ont débuté 9 fois sur 11 à Gerland dos au virage Sud.



2 poteaux Essien (Bordeaux et Toulouse).



74 têtes dont 4 buts (Diarra 2, Wiltord, Essien) : Frai 13, Essien 10, Diarra 10, Cris 9, Govou 8, Cacapa 7, Nilmar 4, Diatta 3, Wiltord 2…



378 tirs pour 35 buts ; 25 du pied droit ; 4 de la tête ; 5 du pied gauche et 1 CSC ; 27 dans la surface de réparation et 8 en dehors ; 4 pénalties réussis sur 4 tentés ; 6 coups francs (un indirect) ; 19 de ces 35 buts ont été inscrits en seconde période dont 10 dans le dernier quart d'heure.



La répartition des buts marqués par quart d'heure :



5 dans le premier ; 3 dans le deuxième ; 8 dans le troisième ; 5 dans le quatrième ; 4 dans le cinquième et 10 dans le sixième. 1 but tous les tirs 10,8 tirs. L'OL a encaissé 4 buts en première mi-temps et 8 en seconde période. L'OL a partagé 14 fois le score à la pause ; mené 8 fois et été mené 3 fois.



Juninho 9 buts, Frau, Bergougnoux et Govou 4, Malouda et Essien Malouda et Juninho 3 passes décisives…



Les adversaires de l'OL ont tiré 227 fois vers la cage olympienne pour 12 buts. 121 tirs dans la surface de réparation : 36 têtes ; 77 frappes cadrées sur les 227. 7 poteaux. Ils ont marqué 12 buts dont 4 de la tête ; 5 de ces buts sont venus à la suite de coups de pied arrêtés (3 coups francs et 2 corners) ; 3 après des centres dans le jeu.



Coupet a effectué 15 arrêts décisifs sur les 117 recensés ; Puydebois 58 arrêts dont 6 décisifs.



Cartons jaunes : 41. Réveillère, Juninho et Essien 7 ; Berthod 4, Diarra 4, Cris 3, Cacapa 2, Govou 2, Frau 2, Abidal 1, Nilmar 1, Diatta 1.



Carton rouge : 0



Après chaque journée, nous comparons le parcours des Olympiens avec celui des 3 années précédentes :



2004-2005 : 52 points, 35 buts marqués et 12 encaissés

2003-2004 : 50 points, 43 buts marqués et 19 encaissés

2002-2003 : 41 points, 40 buts marqués et 31 encaissés

2001-2002 : 46 points, 46 buts marqués et 21 encaissés. Chiffre après la 6ème journée de la phase retour d'une saison à 18 clubs. Sur 25 matchs disputés, cela donne 50 points, 52 buts marqués et 24 encaissés.



R.B