masculins / OM - OL

OM-OL : Les Lyonnais ramènent un nul et des regrets de Marseille (0-0)

Publié le 18 septembre 2016 à 23:47 par SC

. LES TEMPS FORTS .

6’. Centre de Rybus et Pelé sauve sur sa ligne devant Cornet.

35’. But refusé à Darder pour un hors-jeu de Cornet.

54’. Tir de Darder dévié in extrémis par Doria.

60’ : Frappe de Rybus qui passe tout près du cadre.

63’. Tête sur la transversale de Tolisso.

87’ : Déviation de la tête de Rafael interceptée par Pelé

90’. Lopes sauve l’OL dans un face à face avec Njie


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Dans un stade faiblement garni où les supporters lyonnais n’ont pas été invités à se déplacer, Bruno Genesio reconduit pour la deuxième fois son système en 3-5-1-1. Durant la première période, l’OL n’est pas inquiété et passe même tout près par deux fois de l’ouverture du score : tout d’abord sur une reprise de Cornet sauvée sur sa ligne par Yohann Pelé puis sur un but refusé à Sergi Darder.

Après le repos, les Lyonnais qui restent sur deux défaites consécutives en championnat, continuent d’avoir la maîtrise du jeu. Ils s’offrent encore plusieurs balles de but par Darder, Rybus et surtout Corentin Tolisso qui se créé la plus belle occasion avec une tête malheureusement repoussée par la transversale. L’OM aura également la balle de match dans les dernières minutes mais Anthony Lopes sort l’arrêt décisif face à Clinton Njie. L’OL repart du Vélodrome avec le point du match nul et pas mal de regrets au vue des occasions manquées.


. LE FAIT DU MATCH .

Le but refusé à Sergi Darder

Les filets ont pourtant bien tremblé… mais Anthony Gautier en a décidé autrement. On venait de passer la demi-heure de jeu lorsque Sergi Darder avait trompé enfin la vigilance de Yohann Pelé. Joie de courte durée car le but de l’Espagnol a vite été annulé pour une position de hors-jeu de Maxwel Cornet. Une décision sévère de l’arbitre principal car s’il pouvait faire action de but, le jeune attaquant lyonnais n’a pas touché le ballon et influencé sa trajectoire. Rageant.


. LA STAT .

0

Pour la première fois depuis le 21 février 2016 et une défaite 1-0 face à Lille, l’OL n’a pas trouvé le chemin des filets dans une rencontre de Ligue 1. Ce match nul 0-0 met fin à une série de 15 matchs consécutifs durant laquelle l’OL avait à chaque fois marqué.

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :

« C’est deux points de perdus. Vu les événements et la physionomie du match, on aurait mérité de gagner. C’est un peu frustrant. Il y a eu de la maitrise, des occasions. Il a manqué de la lucidité dans le dernier geste et de justesse technique pour marquer… Lucas Tousart a fait un boulot énorme au milieu de terrain pour empêcher les Marseillais de trouver des solutions. »

 

 

...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Stade Orange Vélodrome de Marseille

L1 (J5) : Olympique de Marseille –OL 0-0

Arbitre : Anthony Gautier. Spectateurs : 40 000.

Avertissements : Hubocan (28’), Zambo Anguissa (77’) et Machach (86’) à l’OM ; Tousart (68’) et Yanga-Mbiwa (81’) à Lyon

OM : Pelé – Sakai, Hubocan, Doria, Bedimo – Vainqueur (Machach, 74’), Zambo-Anguissa – Thauvin (Njie, 72’), Leya-Iseka (Cabella, 59’), B. Sarr – B. Gomis (cap.) . Entr. F. Passi

OL : Lopes – Yanga-Mbiwa, Nkoulou, Morel – Rafael, Tousart, Ferri (Kemen, 84’), Darder (Ghezzal, 78’), Rybus – Tolisso (cap.) – Cornet (Kalulu, 89’). Entr. Genesio.

...
PSG-OL 4-1 : L’OL s’incline lourdement dans le Trophée des Champions
La marche était trop haute pour des Lyonnais qui ont été très vite dépassés par la vitesse parisienne, notamment lors d’une première période très compliquée.
Les temps forts
9’. But de Pastore sur un centre de Kurzawa 1-0.
14’. Reprise de volée de Lacazette sur le poteau.
19’. But de Lucas après un cafouillage devant la cage 2-0.
34’. But de Ben Arfa d’une demi-volée dans la lucarne 3-0.
54’. But de Kurzawa, seul face à Lopes 4-0.
87’. But de Tolisso de la tête après un centre de Jallet 4-1.
Résumé et enseignements
L’OL ne remportera pas son 8ème Trophée des Champions cette saison non plus. Après avoir subi la loi des Parisiens l’année précédente à Montréal, les Lyonnais ont été dépassés en ce début de saison 2016-17. Les premières minutes olympiennes étaient pourtant plein de promesses, dans la lignée des derniers matchs de préparation avec de la maitrise dans le jeu et quelques offensives intéressantes. Difficile à ce moment-là de s’imaginer que les Lyonnais allaient s’effondrer de cette façon. L’absence de la 9ème minute sanctionnée par le but de Pastore marquait le début du calvaire olympien… avec trois buts encaissés en première période.
Du mieux après l’heure de jeu avec plusieurs positions de frappe trouvées et une mainmise plus importante sur le ballon. Mais les coéquipiers de Pastore, intenable, avaient déjà fait le trou avec un quatrième but en début de seconde période. Le but de Tolisso n’y changera rien… le PSG décroche son 4ème Trophée des Champions de suite.
L’analyse du consultant : Jérémy Berthod
« On a pris une petite claque. Le PSG a largement maitrisé son sujet. On va avoir la tête dans le sac mais il faut vite se remobiliser. Il faut préparer le match de Nancy. La phase de préparation a été bonne. Il ne faut donc pas tout jeter et ne pas faire un drame de cette défaite même si ce score fait mal. »
Feuille de match
Au Worthersee Stadion de Klagenfurt. PSG-OL 4-1 (3-0)
Arbitre : Alexander Harkam.
Buts : Pastore (9’), Lucas (19’), Ben Arfa (34’), Kurzawa (54’) pour le PSG. Tolisso (87’) pour l’OL.
Avertissements : Yanga-Mbiwa (30’), Lacazette (36’) à l’OL.
PSG : Trapp – Aurier, David Luiz (Meunier, 76’), Kimpembe, Kurzawa (Maxwell, 76’) – Motta (cap.), Stambouli, Pastore – Lucas, Di Maria (Verratti, 67’), Ben Arfa. Entr : Unai Emery.
OL : Lopes – Rafael (Jallet, 65’), Yanga-Mbiwa, Nkoulou, Morel – Gonalons (cap.), Darder (Ferri, 76’), Tolisso – Fekir, Lacazette (Valbuena, 46’), Cornet. Entr : Bruno Genesio.
Sur le même thème