masculins / OM 1 - OL 1

OM-OL : une Image Dans le Match: 5ème minute

Publié le 16 août 2005 à 14:21 par SR

[IMG6455L]<b>4ème minute</b> et des poussières… <b>Djila </b>commet une faute sur <b>Ribéry</b>. Et blablabla… et blablabla... Les deux joueurs s'expliquent un moment puis reprennent leurs places alors que <b>Taiwo</b>, Lamouchi et Oruma positionnent le cuir… On arrive donc à cette <b>5ème minute</b>…

[IMG36184#W]


4ème minute et des poussières… Djila commet une faute sur Ribéry. Et blablabla… et blablabla... Les deux joueurs s'expliquent un moment puis reprennent leurs places alors que Taiwo, Lamouchi et Oruma positionnent le cuir… On arrive donc à cette 5ème minute…



Carew, Djila, Juninho et Pedretti font le mur. Malouda se tient prêt à bondir à quelques pas du ballon au cas où il serait décalé par Oruma ou/et Lamouchi. Le précieux est à 35 mètres du but. Taiwo s'élance, Oruma passe à Lamouchi qui stoppe la balle pour le Nigérian. Malouda est trop court, la lourde frappe du gaucher marseillais transperce le mur et heurte au passage la jambe de Diarra. A ce moment là, la trajectoire change, mais où va-t-il ? Dedans ? Dehors ? Dedans ? Dehors ? Y-a-t-il quelqu'un pour arrêter ce ballon ? Coupet a vu le ballon partir, il anticipe et prend ses appuis pour intercepter la balle mais la déviation du roc malien change tout… Le ballon prend une tout autre direction, ce qui oblige le gardien lyonnais à revenir sur ses pas. Il force sur ses jambes de fer et repart dans l'autre sens. Il accélère, se précipite, se jette, s'étend, s'étire… On le voit bien sur l'image, son pied gauche est tendu, sa main droite également. Son pied et sa jambe forme une ligne droite qui nous montre qu'il est le plus longiligne possible. Il tire, il tire. Il va chercher le plus loin possible, s'arrache, se déchire… On entend souvent Jo Bats à l'entraînement lui demander de « tout donner », d'aller « chercher la balle, la main ferme »… Là, l'exercice est mis en pratique et ce ballon dévié surprend tout le monde. Ce n'est pas un missile, pas un coup franc « Juninesque », mais cette balle prend une direction inconnue. Elle tourne… tourne… et Gregory Coupet, pris à contre-pied, touche du bout des doigts ce cuir étoilé sans parvenir à le sortir de sa cage.



5ème minute, seulement 5 minutes de jeu et cette première frappe de la rencontre fait mouche pour les Phocéens... leur premier but de la saison. Gregory Coupet manquait quelques millimètres... à cause d'un petit détail.



SR
Sur le même thème