masculins / Juventus - OL

« On aime les gros rendez-vous »

Publié le 11 avril 2014 à 15:59 par SC

Il n’a pas joué hier, mais il a ressenti le match comme l’ont ressenti ses partenaires. Malgré l’élimination, la fierté d’avoir tenu tête à la Juve prédominait chez Milan Bisevac. Tout en montrant sa grande envie de créer la surprise contre Paris dimanche.

  De la déception et de la fierté. Malgré le fait qu’il n’ait pas participé au match de la veille contre la Juventus, Milan Bisevac est revenu de Turin avec le même état d’esprit que ses coéquipiers. « La Juve est passée par la petite porte. On peut être fier de nous car on a fait une belle prestation face à une grande équipe…On a réussi à les faire douter ». L’heure n’est donc pas aux regrets. « On a tout donné et on a montré un beau visage. On n’a donc pas de regrets ». Le défenseur serbe a conscience que lui et les siens n’ont pas le temps de tergiverser.

Mais, il sait aussi qu’ils peuvent s’appuyer sur leur copie rendue la veille. Qui plus est à 48 heures de se présenter à Gerland face à une autre montagne, le Paris Saint-Germain. « Ce ne sera pas facile. On a montré contre la Juventus qu’on pouvait faire des gros matchs. On aime les gros rendez-vous ». Et celui de dimanche en est forcément un. L’objectif sera double pour les Lyonnais. Le premier sera de rester lancé dans la course à l’Europe, tout en stoppant l’hémorragie à domicile après trois revers de rang. « On n’a pas le choix car on a des objectifs. Chez nous, il f               aut reprendre des points ». Le second étant d’empêcher les Parisiens d’être sacrés à Gerland pour la seconde fois d’affilée. « Non, pas deux fois de suite. On ne veut pas qu’ils soient champions ici ». Une chose est sûre, ils le seront.

  Et au vu de la saison que le PSG fait, l’ancien défenseur parisien n’y voit rien à redire. « Il y a beaucoup de qualités. C’est une équipe faite pour la Ligue des Champions. En championnat, ils sont bien et loin devant. Ils ont montré qu’ils sont plus forts ». Justement sorti de la scène européenne par Chelsea, Paris se sera-t-il remis de cette lourde désillusion ? « Je pense qu’ils vont être motivés pour réagir…Ils ont les boules. Je pense qu’ils ont mal digéré. Nous aussi, mais la Juve était favorite ». Ibrahimovic, blessé, ne sera pas de la partie. Forcément une bonne nouvelle pour les Lyonnais… « C’est lui qui fait la différence…C’est mieux qu’il ne joue pas ». Mais, le PSG a d’autres arguments offensifs. « Ils ont tellement d’autres joueurs, que des grands joueurs. Ils sont tous dangereux ».

Anthony Lopes sera mis à rude épreuve. Milan Bisevac en a profité pour dire tout le bien qu’il pensait de son portier. « Il nous a beaucoup sauvé cette saison, il a fait de grands matchs. Il travaille bien et il mérite tout ce qui lui arrive. Il est précieux et donne de la confiance. Il n’a peur de rien et sort beaucoup ». Le défenseur serbe est aussi revenu sur ses performances personnelles. « Je pourrai être plus régulier. C’est aussi à l’image de l’équipe. Il faut montrer sa force mentale pour se relever ». Ce dimanche, face à son ancien club ?

TOUTES LES NEWS SUR OL - PSGLE CALENDRIERLE CLASSEMENT

Sur le même thème