masculins / OL - OM J-2

« On aura à cœur d’emballer le match »

Publié le 08 mars 2013 à 10:06 par LP

Anthony Réveillère est rassurant sur son état de forme avant cette 28ème journée. Il nous livre ses impressions avant le choc face à l’OM.

 Tout d’abord Anthony, comment vas-tu ?
J’ai eu une petite alerte aux adducteurs hier à l’entrainement, j’ai préféré stopper. Il n’y a rien de méchant. Aujourd’hui ce sera tranquille avec de la récupération pour « faire du jus », je ferai un peu de vélo. Hier je me suis arrêté par précaution.

Comment abordes-tu ce match face à l’OM ?
C’est un match important entre le 2ème et le 3ème du championnat. Marseille est dans une bonne période avec leur dernière victoire face à Troyes, ils voudront être dans la continuité. On veut les 3 points pour prendre une option sur cette 2ème place avec 6 points d’avance. Mentalement ce serait un avantage de s’imposer.

Marseille n’a pas gagné à l’extérieur en 2013, est-ce une donnée à prendre en compte ?
Je ne préfère même pas y penser, ça porte la poisse. Ce qu’on veut c’est creuser l’écart et rééditer la performance du match aller.

Je veux profiter et savourer, on a une belle fin de saison à disputer.

 Les entames de match de l’OL ne sont pas bonnes en ce moment, cela va-t-il changer contre l’OM ?
C’est vrai que dans une rencontre de haut de tableau qui ressemble à un match de Coupe d’Europe, les joueurs sont plus mobilisés inconsciemment. On aura à cœur d’emballer le match.

Il reste 11 matchs de championnat, tes derniers avec l’OL ?
Je ne me pose pas la question, je ne pense pas à ça. Je veux profiter et savourer, on a une belle fin de saison à disputer.

Est-ce une situation confortable d’être à 2 points du PSG ?
On regarde devant, on a envie de continuer à talonner le PSG. On aurait préféré gagner à Brest, on reste à l’affut d’un faux-pas. On est toujours dans la course et si on l’est toujours quand Paris viendra à Gerland, ce sera une belle rencontre à jouer. Le PSG est encore en course en Ligue des Champions mais je ne pense pas forcément que ce soit un désavantage. Jouer tous les 3 jours permet de rester dans le bain de la compétition. Nous jouerons qu’une fois par semaine et les périodes d’entrainement peuvent parfois être longues…

Sur le même thème