masculins / Girondins - OL

« On avait besoin de confiance »

Publié le 25 septembre 2015 à 16:39 par SC

Pour son premier point presse à Tola Vologe, Jérémy Morel est revenu sur son rôle dans l’équipe, sur le succès contre Bastia…tout en se projetant vers la prochaine échéance, le déplacement à Bordeaux.

Jérémy Morel devrait être une nouvelle fois titulaire ce samedi. Il pallie l’absence d’Henri Bedimo, sorti sur blessure en début de match contre Marseille, sur le côté gauche de l’arrière-garde lyonnaise. Un flanc qu’il retrouve cette saison après de nombreuses piges effectuées dans l’axe de l’OM l’année dernière. « J’essaie de prendre mes marques. Il faut que les repères, les automatismes reviennent car je n’ai presque pas joué à ce poste la saison passée. » Le 4-4-2 en losange à la Lyonnaise est une découverte pour le joueur de 31 ans. « Ça demande beaucoup de courses sur le côté. On travaille ce système à l’entraînement pour le reproduire ensuite en match. Je m’adapte. »

Lui et ses partenaires de jeu ont obtenu en milieu de semaine leur première victoire à domicile de la saison. Un match face à Bastia qui n’a pourtant pas été satisfaisant de bout en bout selon lui. Et ce malgré une nouvelle supériorité numérique. « Quand on marque le premier but, on s’arrête totalement de jouer. C’est dommage puisque quand on joue, on se créé des occasions. On déjoue par moment. » Le joueur aux 267 matchs de L1 prévient : « Il va falloir faire beaucoup mieux dans le jeu, notamment en Ligue des Champions. Sinon, ça ne passera pas. Mais je pense qu’on a une grande marge de progression ». Une nouvelle amélioration ce samedi ?

Le déplacement dans le nouveau stade de Bordeaux sera le match de la confirmation face à une équipe qui a pris le bouillon contre Nice (6-1). « Bordeaux a pris un bon coup derrière la tête. On s’attend à un gros match car ils auront une envie naturelle de se relever. Ils seront davantage motivés. » Ce sera aussi la dernière répétition avant la venue de Valence mardi, qui arrive très vite. Trop vite ? « Ce n’est pas forcément l’idéal pour se préparer. Le calendrier ne nous est pas favorable. On fait avec. Pour préparer aux mieux ce match, il faut faire un bon résultat à Bordeaux ». Pour emmagasiner encore un peu plus de confiance après le succès contre Bastia. « Chaque victoire rapporte de la confiance. On en avait besoin. Il faut prendre tout ce qui est bon à prendre ».

Sur le même thème