masculins / OL - MHSC

« On doit d’abord compter sur nous-mêmes »

Publié le 26 avril 2011 à 17:42 par EC

Après dix jours sans jouer, période qu’il qualifie de « frustrante », Maxime Gonalons est heureux de retrouver les terrains après trois mois sans jouer, et affiche les ambitions de l’équipe…

Objectif « sept victoires en sept matches » ?
« C’est clair que c’est notre objectif à tous. De toute façon, si certains n’ont pas cette idée-là, ils n’ont rien à faire dans le foot professionnel. D’autant plus que si on gagne les sept derniers matches, on ne sera peut-être pas loin d’être champions… »

Lille en baisse de régime ?
« Je pense qu’ils subissent un peu la pression avec leurs trois matches sans victoire. Ils ont peut-être un manque d’expérience : peu de joueurs ont gagné des titres. Ça peut être une force pour nous, comme on a beaucoup de joueurs qui ont déjà gagné des titres. On a certes la pression de la victoire, mais je pense qu’on la subit moins.

  Dans ce championnat bizarre où n’importe qui peut battre n’importe qui, on sait que toutes les équipes vont faire des faux pas. C’est vrai que la soirée de dimanche nous a été favorable, avec des résultats satisfaisants pour nous. Alors, c’est à nous d’être concentrés, de ne pas faire les mêmes erreurs que face au PSG, et de prendre un peu de marge sur Paris. On doit tout d’abord compter sur nous-mêmes parce que si les autres trébuchent, mais que nous ne sommes pas capables d’en profiter, ça ne sert à rien… »

Montpellier fatigué après la finale de Coupe de la Ligue ?
« Ça a été un match intense, avec beaucoup d’agressivité. Personnellement, j’aurais préféré qu’ils gagnent samedi : peut-être qu’ils auraient fait un peu la fête ! Mais du coup, on s’attend à un gros combat demain, et il va falloir répondre présent. »

Se sent-il relancé après trois mois sans jouer ?
« Oui, c’est sûr. Ces trois mois n’ont pas été simples. Mais je me suis dit « c’est le foot, il y a des hauts et des bas », et j’ai fait avec. A chaque fois que je joue, j’essaie de rendre des copies propres. Toulalan en défense ? Oui, c’est bien pour moi, mais c’est un choix du coach, et j’essaie de lui rendre la confiance qu’il me donne. »

Sur le même thème