masculins / OL - OGC Nice

« On fera les comptes à la fin »

Publié le 19 mars 2015 à 13:17 par SC

Mohamed Yattara était présent au traditionnel point presse deux jours avant la réception de Nice…un match où l’attaquant guinéen espère bien confirmer les choses entrevues lors de ses dernières entrées en jeu.

Il a une belle carte à jouer ce samedi. Mohamed Yattara n’a plus été titulaire depuis le 4 décembre dernier et un match contre Reims. La suspension de Lacazette contraint le coach à revoir ses plans offensifs en vue du match contre Nice. Le joueur de 21 ans veut croire en sa chance. « Je préfère être derrière le meilleur attaquant du championnat, que d’être dans une autre situation. C’est frustrant mais ce sont des très bons joueurs. Je participe à beaucoup de matchs, je commence à rejouer donc ça fait plaisir…Il y a aussi d’autres attaquants. Il faudra être prêt et répondre présent. »

L’occasion peut-être pour lui de confirmer ses dernières apparitions. Entré à une minute de la fin à Montpellier, il avait eu le temps de délivrer deux passes décisives. Entré à trois minutes de la fin contre Marseille, il s’était aussi procuré une belle occasion.  « Je pense avoir marqué des points. J’ai fait des bonnes entrées… J’ai repensé un peu à cette action à Marseille. Mais ce n’était pas une frappe évidente. » Momo sait se mettre en évidence lorsque le temps de le faire lui est compté. Sa recette, une grande dose de détermination, décuplée depuis son retour de la CAN. « J’ai la dalle. J’ai envie de tout arracher quand je rentre sur le terrain...La CAN m’a fait du bien. J’ai beaucoup travaillé physiquement pour revenir en forme. » Et l’envie de marquer son premier but en championnat cette saison. « Ça serait bien que je marque avant la fin. Je ne veux pas faire une saison vierge en termes de buts. »

Après que les trois coups de sifflet de la saison auront retentis, il sera peut-être question de parler de l’avenir de l’international guinéen. Mais surtout pas avant. « Je ne peux pas parler de mon futur. Je suis lié au club jusqu’en 2018. Je ne voulais pas quitter le club. Il y a tout le temps des rumeurs…Je suis concentré sur la fin de saison. Les problèmes personnels, il faut les mettre de côté.». Et mettre ce qui concerne le collectif en avant. Avec de belles choses en perspective. « On est leaders. Personne ne nous voyait à cette place. On essaie de faire abstraction du contexte. Ça peut vite basculer. Il faut garder les pieds sur terre. On fera les comptes à l’arrivée...Il faut vivre ce jour comme si c'était le dernier. »


Au sujet de Nabil Fekir : « Il mérite d’être appelé. Il est à l’aise dans les petits espaces. Il n’y a pas trop son profile en équipe de France. Il a une carte à jouer. »


Sur le même thème