feminines / Ligue des Champions féminine

« On ira tous à Getafe… »

Publié le 29 avril 2010 à 02:40 par OT

Les Lyonnaises ont dignement fêté leur accession en finale de la Ligue des Champions mercredi soir à Umeå en Suède.

Vainqueurs 3-2 lors de la demi-finale aller à Gerland, les féminines de l’OL ont explosé de joie à l’issue du 0-0 obtenu sur la pelouse d’Umeå. Après deux échecs consécutifs à ce stade de la compétition, les joueuses de Farid Benstiti sont enfin parvenues à rentrer dans l’Histoire, en devenant la première équipe féminine française à se qualifier pour une finale de Coupe d’Europe. Cela sera le 20 mai à Getafe contre les Allemandes du Turbine Potsdam.

Entamée sur le terrain, la fête s’est déportée dans le vestiaire où les joueuses ont entrainé le Président Jean-Michel Aulas en chanson. Sous l’impulsion de la Brésilienne Katia, tous les chants de supporters y sont passés. Des plus lyonnais : « On va chanter, seulement pour toi, Olympique Lyonnais aller aller… », « Rouge et bleu sont nos couleurs, Lyonnais est notre cœur… », aux plus traditionnels : « On est en finale, on est en finale… » et surtout : « Président, Président, Président… ».

Après avoir accordé une généreuse prime de qualification qu’il doublera en cas de victoire finale, Jean-Michel Aulas n’a pas boudé son plaisir : « C’est un moment inoubliable car nous avons du nous y reprendre à trois fois pour atteindre cette finale. Sans Lotta Schelin, les joueuses ont su se surpasser pour décrocher la qualification. Nous étions très déçus avec l’élimination des garçons contre le Bayern. Le club a su rebondir avec son équipe féminine qui nous emmène tous à Getafe. Les joueurs seront d’ailleurs conviés à venir assister à la rencontre des filles le 20 mai ».

Musique, danse, et scènes de joies se sont poursuivies jusqu’à l’hôtel des joueuses qui ont d’abord chanté à la gloire du staff. Louisa Nécib à ensuite mené une chenille avant que ne soit repris plusieurs fois le nouveau chant : « On ira tous à Getafe… La qualif on l’a mérité… ». Et pour que Getafe soit vraiment le paradis, il faudra remporter cette première finale de Ligue des Champions féminine. Les Lyonnaises ont 21 jours pour se préparer.