masculins / OL - LOSC

"On verra l’Alexandre Lacazette de l’année dernière"

Publié le 10 septembre 2015 à 10:30 par J.C.

A 48 heures de la réception du LOSC, Corentin Tolisso est revenu sur son état de forme, l’absence de Nabil Fekir et Alexandre Lacazette lors du point presse.

Son état de santé

"Ça va. J’ai passé une semaine en soin la semaine dernière à cause de ma hanche. J’ai repris l’entraînement lundi."

Son début de saison

"Il est très mitigé. J’ai su mieux faire l’année dernière. J’ai été meilleur lors du match contre Caen. J’ai joué plus haut et ça m’a permis de trouver des passes pour les attaquants. Il faut que je continue à travailler à l’entraînement pour retrouver mon niveau de l’année dernière."

L’absence de Nabil Fekir

"Il prend très mal sa blessure. C’est un joueur important de notre effectif. On va essayer de le soutenir. On lui a dit de s’accrocher et qu’on était derrière lui. Nos ambitions ne doivent pas être revues à la baisse. Il y a Alexandre Lacazette, Claudio Beauvue et Maxwel Cornet qui sont de très bons attaquants. Il faudra s’adapter. Nabil a tendance à demander le ballon dans les pieds. Claudio Beauvue peut le faire mais c’est plus un joueur de profondeur. Il va falloir voir ses appels et lui mettre des ballons au bon endroit au bon moment."

Alexandre Lacazette

"On compte sur lui. C’est un grand joueur. Aujourd’hui, il a réglé son problème de dos. On verra l’Alexandre Lacazette de l’année dernière. Ça va faire du bien à notre équipe. C’est un joueur important dans notre système de jeu. Il est capable de faire la différence à lui tout seul."

Mathieu Valbuena

"Il a un rôle important que ce soit dans le vestiaire ou sur le terrain.  C’est un leader technique qui prend aussi la parole. Il est écouté dans le vestiaire. Il a une carrière avec beaucoup de matches en Equipe de France et de très belles saisons à l’Olympique de Marseille."

Lille

"C’est une équipe qui n’a pas encaissé beaucoup de buts. On s’attend à un match très difficile. On avait fait un bon match à domicile l’année dernière. Il faudra essayer de faire la même chose."

Jouer tous les trois jours

"Ça change beaucoup de choses. L’année dernière, on n’avait pas l’habitude d’enchaîner aussi vite.  On l’avait fait un petit peu il y a deux ans. On a cette expérience. Il va falloir reprendre les automatismes et s’adapter."

Sur le même thème