masculins / Mondial 2006

Ouf ! La France est en huitièmes

Publié le 23 juin 2006 à 23:19 par BV

L’équipe de France s’est qualifiée pour les huitièmes de finale en battant le Togo 2 buts à 0. Après une première mi-temps largement dominée par les hommes de Raymond Domenech, Patrick Vieira puis Thierry Henry ont débloqué une situation crispante.

Les tentatives françaises furent nombreuses en première période mais Agassa réalisa une performance de grande qualité pour atteindre la pause avec 9 arrêts décisifs.
Malgré un feu nourri sur le but togolais, les tricolores ont dû attendre la 58e minute, et un tir en pivot de Patrick Vieira, pour entrevoir un avenir dans cette coupe du monde 2006. Grand homme du match, le capitaine des Bleus, en l’absence de Zinédine Zidane, a fêté de la plus belle des façons son 30e anniversaire en plaçant sur orbite Thierry Henry qui doubla le score pour donner un peu plus d’ampleur à la victoire française (61e).
En fin de rencontre, Patrick Vieira tint à remercier tout particulièrement Robert Duverne pour le travail effectué par le préparateur physique de l’Olympique Lyonnais avec l’équipe de France.

En raison de la suspension d’ Eric Abidal, Florent Malouda était le seul Lyonnais aligné au coup d’envoi.
Initialement positionné sur le côté gauche de l’attaque, il a souvent permuté avec Franck Ribéry pour repiquer au centre et libérer des espaces.
Malgré ses nombreux efforts, il ne parvint pas à inscrire son 3e but en équipe de France. Il enleva trop sa tête (9e) avant de voir le gardien togolais capter en deux temps sa frappe puissante à 25 mètres.
A la 73e minute il laissa sa place à son partenaire Sylvain Wiltord. « Nino » fut bien vite accompagné de Sidney Govou rentré en lieu et place de Franck Ribéry (77e).

Les Bleus se classent seconds du groupe G. Mardi 27 juin à 21 heures, ils retrouveront l’Espagne en huitièmes de finale.

A Hanovre, les Suisses ont imité les Français (2 à 0 contre la Corée du Sud). Patrick Müller a disputé l'intégralité de la rencontre en défense centrale. Les joueurs de Jacob Kuhn terminent à la première place du groupe G et affronteront l’Ukraine lundi 26 juin à 21 heures.

Résultats du groupe G :
Suisse – Corée du Sud : 2 – 0
France – Togo : 2 – 0

Classement du groupe G :
1. Suisse 7 points ; 2. France 5 pts ; 3. Corée du Sud 4 pts ; 4. Togo 0 pt.

De son coté, l’Espagne a assuré sa première place du groupe H en battant l’Arabie Saoudite 1 but à 0 grâce à une réalisation de Juanito de la tête.
Dans l’autre rencontre de ce groupe, l’Ukraine a obtenu sa qualification pour les huitièmes de finale en dominant la Tunisie 1 but à 0. Après une faute inexistante sur Andreï Chevtchenko dans la surface de réparation, le Ballon d’Or 2004 se chargea d’anéantir les derniers espoirs tunisiens.

Résultats du groupe H :
Ukraine – Tunisie : 1 – 0
Espagne – Arabie Saoudite : 1 – 0

Classement du groupe H : 1. Espagne 9 points ; 2. Ukraine 6pts ; 3. Tunisie 1 pt ; (-3) ; 4. Arabie Saoudite 1 pt (-5).



Au terme de ce premier tour, les 11 joueurs lyonnais présents en Allemagne sont encore qualifiés pour la suite de la compétition. 9 ont déjà joué. Seuls Grégory Coupet et Cris n'ont pas encore foulé les pelouses allemandes.

Le joueur lyonnais qui a le plus joué durant ce premier tour est le Suisse Patrick Müller avec un total de 255 minutes. Il est suivi du Suédois Källström (189 minutes) et du Portugais Tiago (182 minutes).
Dans les rangs français, Eric Abidal a participé à l'intégralité des deux premières rencontres des Bleus (180 minutes). Il est l'unique lyonnais à avoir reçu des cartons jaunes (2). Florent Malouda a joué 161 minutes et Sylvain Wiltord 160. Sidney Govou a disputé ce soir ses 13 premières minutes du Mondial.
Du coté de la Seleçao, Fred n'a joué que 2 minutes mais a réussi à inscrire un but. Même réussite pour Juninho qui a trouvé le chemin des filets contre le Japon et affiche un total de 90 minutes.
A noter qu'aucun huitième de finale ne sera le théâtre d'une opposition entre Lyonnais.