masculins / Sochaux - OL J-3

P. Bergues : "Une bonne semaine pour les entraîneurs"

Publié le 15 mars 2006 à 18:30 par BV / GG

Après avoir dirigé la séance de ce matin, Patrice Bergues revient sur la longue semaine d'entraînement qui attend les Olympiens ainsi que sur l'obligation de rappeler à chacun, à 3 jours du déplacement à Sochaux, l'importance de cette rencontre.

Patrice, une longue semaine de travail comme celle-ci, c’est assez rare, non ?
Oui, c’est effectivement assez rare mais ça fait du bien parce qu’on a un peu plus de temps pour travailler. Par ailleurs, aujourd’hui l’effectif est scindé en deux ce qui nous permet de travailler des petites choses un peu plus spécifiques. C’est donc effectivement une bonne semaine pour les entraîneurs.

Qu’est-ce que vous travaillez tout particulièrement durant ces semaines creuses ?
On va travailler plus spécifiquement le rôle des attaquants et des défenseurs comme on l’a fait ce matin en mettant l’accent sur la circulation du ballon. On a plus de temps pour s’entraîner presque individuellement alors que d’habitude, on effectue davantage un travail collectif.

Vous avez travaillé en deux groupes aujourd’hui, comment allez-vous donc préparer le match de samedi ?
On est déjà dans la préparation de ce match. Le match de cet après-midi contre Monaco servira à ceux qui vont le disputer de grosse séance hebdomadaire. Les autres se sont entraînés hier et aujourd’hui autour d’exercices plus spécifiques avec un travail orienté sur le domaine athlétique et la vitesse.

Samedi, l’OL se rend à Sochaux mais ces derniers temps, on parle beaucoup du Milan AC. Est-ce que cela ne perturbe pas un peu tout le monde ?
Non. On sait que le match important pour l’instant, c’est la rencontre contre Sochaux. Il faut toutefois le rappeler sans arrêt, tant à la presse qu’aux amis qui tous nous parlent de ce quart de finale de Champions League contre Milan.
On veut également aller loin en Coupe de France, il ne faudra donc pas négliger le match de Bastia qui suivra ce déplacement dans le Doubs.
On ne commencera à parler de Milan qu’après la rencontre de championnat contre Toulouse.

Diriez-vous que rappeler l’importance du championnat est un travail quotidien ?
Oui. C’est de notre devoir de rappeler aux joueurs quels sont les objectifs. Dans ces périodes, ils doivent se concentrer sur les matchs qui arrivent et non se projeter plus loin dans le temps. A ce dessein, il est parfois nécessaire de leur rappeler.

Retrouvez l'interview de Patrice Bergues en vidéo sur OLTV ou OLWEB Premium
Sur le même thème