masculins / OL - Grenoble J-1

Pas de questions à se poser…

Publié le 26 mars 2010 à 19:24 par R.B

Après la défaite à Marseille et avant la première manche face à Bordeaux, les Lyonnais se doivent de battre la lanterne rouge Grenoble…

Comment envisager un tout autre résultat qu’une victoire samedi face à Grenoble ? Impossible sans manquer de respect aux Isérois. Il faut d’abord repartir de l’avant après l’échec marseillais, sinon gare aux conséquences dans la course au podium. Gagner pour ne pas se mettre la tête à l’envers 72h avant de recevoir Bordeaux en ¼ de finale de la LDC. Les données sont très claires même si la semaine a été obscurcie par la polémique sur le jour du match face à la lanterne rouge. Une polémique qui ne peut, cependant, servir d’excuses.

 

Reste à battre cette équipe grenobloise qui, à moins d’un miracle, va retrouver la L2 dans quelques semaines. Condamnée, cela devrait l’inciter à jouer sans se poser trop de questions. Une formation qui a très souvent produit du jeu mais sans réussite au tableau d’affichage comme en atteste ses 20 petits buts marqués et ses 46 encaissés. Samedi, elle fera débuter son troisième gardien, Brice Maubleu, dont on dit le plus grand bien. Elle pourra compter sur l’expérience de la majorité de ses joueurs dont celle du talentueux Ljuboja ou encore du remarquable Romao.

 

L’OL sait qu’il n’a pas spécialement brillé cette saison contre les éléments du bas tableau. 11 points de perdus sur un total de 24 possibles ! C’est beaucoup trop. Et à Gerland, il a déjà laissé filer 15 points. Halte à la gabegie… Evidemment, les supporters chercheront dans la composition de départ choisie par Claude Puel des indices pour mardi soir. Va-t-il faire tourner un peu, beaucoup ? Bastos et Makoun de retour dans le groupe seront-ils titulaires samedi ? Toulalan assurera-t-il une nouvelle fois l’intérim en défense centrale ? Qui pour débuter devant ? A voir…

 

Au final, évitons de se poser des questions et surtout, évitons d’en avoir à se poser. Cela fait désormais trois matchs en championnat que l’OL ne gagne pas avec deux points pris sur 9 et seulement deux buts inscrits. L’heure est bien à l’action concrète synonyme des trois points.

Sur le même thème