masculins / Nantes - OL J-1

Pas d'impasse à la Beaujoire!

Publié le 08 avril 2005 à 16:30 par R.B

[IMG5203L]Paul Le Guen</b> a choisi… de faire reposer <b>Juninho</b> et<b> Abidal</b> et a annoncé, après la mise en place à huis clos, comme on pouvait le penser, des rotations. « Pas question de faire l'impasse samedi, mais nous avons besoin de fraîcheur. Il n'y aura pas de changements dans nos intentions de jeu, mais j'alignerais un groupe constitué de joueurs frais et de cadres. Si j'avais voulu présenter une équipe bis, je n'aurais pas retenu ces 16 éléments..."

La saison dernière, une frappe d'un vingtaine de mètres de Juninho, décalé par Malouda, avait suffi aux Olympiens pour obtenir en début de saison (11ème journée) leur second succès à Nantes de l'histoire de ces oppositions sur la pelouse de la Beaujoire. Les 2 autres victoires ayant été obtenues dans l'enceinte de Marcel Saupin.



Sans faire injure aux Canaris, nous pouvons imaginer que les Lyonnais viendront ce samedi avec d'autres pensées en tête que de signer à tout prix leur 19ème succès en championnat… Quasiment champions de France à 7 journées de la fin avec ses 13 points d'avance sur Lille et Marseille, les coéquipiers de Cacapa n'ont pas, contre « ces Volatiles », d'obligation de résultat pour garder leur couronne. En revanche, il faudra tout donner mercredi soir au Philips Stadium. Pour rejoindre le dernier carré de la Champions League, cela demandera fraîcheur physique et mentale … laissant supposer que Paul Le Guen fera tourner son 11 de départ en Loire-Atlantique.



Les partenaires de Landreau n'ont qu'une idée en tête: se maintenir ! 4 réceptions (OL, Lille, Marseille et Metz) et 3 déplacements (Bordeaux, Nice et Sochaux) pour prendre les derniers points manquants. La saison 2004-2005 n'a pas été un long fleuve tranquille sur les bords de la Loire… une relégation serait le pompon pour des supporters habitués à beaucoup mieux. Leur club n'est-il pas en effet en L1 pour la 42ème saison consécutive ! Le record en la matière.



31 points d'écart entre Gones et Canaris… des objectifs très différents… cela donne toujours un match de foot de 90 minutes. A l'aller, Viveros avait bien aidé les Lyonnais à débloquer la situation en offrant une magnifique passe décisive à … Pierre-Alain Frau... 18 secondes après la pause. L'époque des cadeaux semble cependant révolue depuis l'arrivée sur le banc de Serge Le Dizet à la place de Loïc Amisse. A la maison, 3 succès et 3 nuls ; 6 buts marqués… 1 seul encaissé ! Ce n'est pas brillant, brillant… plutôt solide, mais il était indispensable d'arrêter les opérations portes ouvertes pour relever la tête. « On ne prend pas les mêmes options de jeu quand on est 15ème au classement. Le groupe n'est pas dans les mêmes dispositions… il faut de la confiance pour aller de l'avant… ». Les propos de l'entraîneur nantais sur le Site Internet du FCNA résument tout ! Mais il enchaîne sur une note plus optimiste : «Lyon n'est pas imbattable. Sur un match, on peut rivaliser… et il faudra voir dans quel état d'esprit, les Lyonnais se déplacent… ». Privés de Savinaud et de Fae suspendus, les locaux espèrent la présence de l'incontournable et talentueux Toulalan, absent à Auxerre après son choc à la tête contre Ajaccio. La tête et les jambes à la Beaujoire… avant de tendre en soirée l'oreille du côté de Caen, Ajaccio, St-Etienne (pour Bastia)… autres candidats inquiets au maintien et forcément concurrents



Paul Le Guen a choisi… de faire reposer Juninho et Abidal et a annoncé, après la mise en place à huis clos, comme on pouvait le penser, des rotations. « Pas question de faire l'impasse samedi, mais nous avons besoin de fraîcheur. Il n'y aura pas de changements dans nos intentions de jeu, mais j'alignerais un groupe constitué de joueurs frais et de cadres. Si j'avais voulu présenter une équipe bis, je n'aurais pas retenu ces 16 éléments. Nous voulons rester dans notre dynamique positive en championnat… ». Tout ceci devrait permettre à certains olympiens qui étaient sur le banc mercredi soir (Berthod, Clément, Bergougnoux, Nilmar, Frau, Diatta) de débuter la rencontre avec le mors au dent. Pas sûr effectivement que cela profite aux Canaris !



R.B

Sur le même thème