masculins / Bastia - OL

« Pas le droit de lâcher »

Publié le 06 décembre 2013 à 12:08 par SC

Entre deux rendez-vous, le match nul d’hier contre le TFC et le déplacement à Bastia dimanche, Steed Malbranque était présent en point presse, malgré la déception, sa blessure au mollet et son peu de sommeil. Il appelle à une remobilisation.

 Sa nuit a été courte. La soirée a été compliquée. Tout juste quelques heures après le match nul contre Valenciennes de la veille, la déception pouvait facilement se lire sur le visage du milieu de terrain. Steed Malbranque a longtemps cogité sur la prestation lyonnaise d’hier : « La soirée est toujours difficile après un match qu’on ne gagne pas. Les nuits sont longues et compliquées. J’ai eu du mal à trouver le sommeil. On repense à ce qui s’est passé et ce qu’on aurait pu faire ». Et sur sa frappe du gauche ratée en deuxième période, à l’entrée de la surface : « J’ai beaucoup ressassé mon tir. J’aurais dû au moins la cadrer ». Les Lyonnais incapables de tuer le match, c’est Toulouse qui en a profité…

Un mal récurrent, à l’image de Valenciennes, et une déception d’autant plus forte : « On n’arrive pas à garder un résultat ou à marquer un autre but. C’est un peu dû à un manque de confiance. On reste fébrile alors qu’on mène. Quand on a la chance de mener, on se doit de gagner…On aurait préféré faire un match moins maitrisé et gagner ». La soirée a été aussi difficile sur un plan personnel pour le milieu de terrain lyonnais. Au cours de la seconde mi-temps, Steed est sorti sur blessure, suite à un coup au mollet. « Ça va un petit peu mieux, mais ce n’est pas encore parfait. On va attendre aujourd’hui et demain, on verra ». Sa présence pour le match contre dimanche n’est pas impossible.

Il faut rebondir. Il reste beaucoup de points à distribuer même si on part de loin.

Le déplacement à Bastia sera loin d’être une partie de plaisir. Les Lyonnais le savent, Steed le premier. « On sait ce qui nous attend et que ça sera un match difficile ». Il souhaite s’appuyer sur l’état d’esprit qui a été montré à Saint-Etienne. « Il faudra mettre les mêmes ingrédients que le derby, être présent dans les duels et être agressif. S’il faut être moins bons dans le jeu mais être plus présent dans le combat, on le fera. Il ne faut rien lâcher et rester solidaires ». Seule la victoire sera importante…

L’équipe a un besoin urgent de points. Le joueur de 33 ans est conscient de la situation actuelle, mais il est loin d’être fataliste. La saison est longue et les compétitions sont nombreuses. « On est tous très déçus et ça me fait mal de regarder le classement. Ce n’est pas possible que l’OL soit 12ème…Il faut rebondir. Il reste beaucoup de points à distribuer même si on part de loin. On a la possibilité de se repositionner et il faut essayer de basculer dans l’autre partie de tableau avant la trêve. On espère faire quelque chose aussi dans les Coupes. Ce ne sont pas la priorité mais, elle seront un objectif ». Pour redresser la barre, Steed, de par son expérience, est assurément un atout. Connaissant le contexte du club avant de signer l’année dernière, il savait qu’il aurait un rôle particulier : « En signant, j’étais très content mais je savais que ça allait être difficile. Le club est en transition…Je parle dans le vestiaire. Quand j’ai quelque chose à dire, je le dis. Il n’y a aucun soucis ». Espérons que sa voix soit entendue…

Sur le même thème