masculins / TFC - OL

Pas le temps de douter…

Publié le 17 avril 2012 à 19:22 par CC

Quatre jours après la défaite en Coupe de la Ligue, l’OL retrouve le championnat de France avec l’obligation de ramener un résultat positif de Toulouse pour continuer à rêver du podium.

En s’inclinant samedi dernier au Stade de France, les Lyonnais ont assurément brûlé un joker dans cette fin de saison qui pourrait pourtant être si belle. La défaite en finale de la Coupe de la ligue face à l’Olympique de Marseille (0-1) a mis fin au rêve d’un premier doublé en coupes nationales. Elle a aussi placé l’OL en position plus délicate au moment de préparer un déplacement décisif ce mercredi à Toulouse. La belle série de matchs sans défaite – 7 au total – s’est donc achevée à l’issue de 120 minutes qui ne resteront pas dans les annales de la saison et de l’histoire de la Coupe de la Ligue. Les coéquipiers de Lisandro vont devoir du coup repartir vite de l’avant et ce dès ce mercredi pour ne pas mettre un terme prématuré à tous les espoirs d’une nouvelle qualification en Ligue des champions.

Car la large victoire 4-1 de Lille dimanche face à Ajaccio ne laisse pas de place à un faux-pas au Stadium. A sept journées de la fin de la saison, il oblige même les Lyonnais, pointés à six longueurs des Nordistes, à aller gagner sur un terrain qui ne leur a pas forcément réussi ces dernières saisons : pour preuve, les cinq dernières confrontations qui se sont soldé par trois défaites et deux matchs nuls 0-0.

Reste malgré tout à croire en la capacité de réaction de cette formation lyonnaise qui a su à chaque fois se relever cette saison après un faux-pas et rester ainsi à portée des équipes de tête. On peut imaginer que Rémi Garde revoit ainsi son onze de départ par petite touche et revienne pourquoi pas à un système de jeu – Källström comme milieu gauche – qui lui a tant souri depuis l’élimination de Nicosie.

L’OL ne doit pas oublier qu’il a ici une belle occasion de mettre à six points un adversaire direct dans la course à l’Europe tout en mettant une pression supplémentaire sur le LOSC qui devra affronter prochainement le PSG et Montpellier.

Cette bataille pour l’Europe et la 3e place va donc connaître un nouvel épisode et le temps ne joue pas forcément en défaveur des Lyonnais qui s’apprête à affronter leur dernier « gros morceau » de la saison alors que le LOSC devra encore défier le PSG et Montpellier. De plus en ce mois d’avril, Toulouse n’apparait plus aussi fringant : après une série de six matchs sans défaite – dont cinq succès – le TFC vient de subir deux revers consécutifs face à Lille et Valenciennes. L’occasion pour les Lyonnais d’enfoncer un peu plus le clou sur la pelouse du Stadium et de refermer au plus vite la cicatrice de la Coupe de la Ligue.

Sur le même thème