masculins / Lille 2 - OL 1

Pas question, ni le temps de se lamenter...

Publié le 24 janvier 2005 à 02:46 par R.B

[IMG2595L]Bien sûr, le championnat, qui n'était pas joué, est <b>relancé</b> avec cette première défaite de la saison des <b>Lyonnais</b>. Lillois à 3 points, Monégasques à 6, Auxerrois et Marseillais à 7, se sont rapprochés... Avouons que cet <b>OL</b> a donné le bâton pour se faire battre en manquant de réalisme... La venue de Rennes mercredi doit permettre aux Gones de se relancer immédiatement...

Bien sûr, le championnat, qui n'était pas joué, est relancé avec cette première défaite de la saison des Lyonnais. Lillois à 3 points, Monégasques à 6, Auxerrois et Marseillais à 7, voire Toulousains à 10 ont du se coucher dimanche soir en se promettant de faire des rêves ensoleillés. Mais avouons que cet OL a donné le bâton pour se faire battre en manquant de réalisme, on n'oublie pas le talent du gardien Sylva, en plusieurs occasions franches de but, tout en concédant 2 largesses aux Nordistes conclues magnifiquement par Moussilou. Les faits sont là et si quelques fois lors des 21 rencontres précédentes, les Gones ont su éviter avec bonheur, talent, voire chance les traquenards adverses, ils sont tombés dans le Nord alors qu'ils ne le méritaient pas. C'est le football…



La belle série d'invincibilité s'interrompt (22 matches de championnat). On ne les appellera plus les Invincibles, les Indestructibles… mais on ne leur en veut pas, parce que l'on soupçonne en eux la force de ne pas cogiter et l'envie de repartir aussitôt. Au Stadium Nord, ils n'ont jamais lâché ; ils ont même dominé ; ils se sont juste égarés quelques instants devant ces Dogues affamés de gloire et de points, hyper réalistes in fine. Ah, ces occases manquées ! Elles nous ont fait levés de notre siège… nous avons hurlés… avant de nous assagir… dépités. Nous aurions tellement voulu les aider à les mettre au fond en leur disant que la période des cadeaux était terminée….



Bon, pas question de se lamenter. C'est fait… c'est fait. Ils ont « enfin » perdu et plus personne ne se demandera quand cela arrivera. Place maintenant pour certains au registre des supputations en tout genre pour savoir si cette avance réduite de 3 points sur les principaux concurrents au titre va doper les formations concernées, fragiliser la mécanique lyonnaise. Bien sûr, il faudra aller à Monaco, Marseille, Auxerre. Quelles drôles parties de plaisir en perspectives! Mais Monaco, Marseille et Lille auront des voyages à risques. Seuls les Icaunais de Guy Roux recevront toutes les équipes de tête (Toulouse, Monaco, l'OL, Marseille et Lille). On le voit l'affaire est loin d'être pliée. Les Gones étant les premiers à le reconnaître au nom du passé qu'ils n'ont pas oublié. Alors à quoi cela sert de prendre la calculette. Le foot n'est pas une science exacte, sauf peut-être pour Juninho lorsqu'il frappe un coup-franc ! Laissons faire le terrain et l'enchaînement des rencontres à venir. Plus que jamais, comme le dit « Juni », il faut prendre les matchs les uns après les autres en sachant que l'OL, ne l'oublions pas, est bien toujours leader du championnat.



Les sportifs aiment la compétition, même si l'on s'inquiète de la répétition des efforts à fournir jusqu'à la fin de semaine. A croire qu'ils sont des robots pour les planificateurs de leur sport! Ils n'apprécient pas de rester sur un échec. Ils le disent tous. Cela tombe bien, dans 3 jours, les coéquipiers de Sidney Govou remettent leurs crampons. Ils voudront balayer la déception lilloise. Cette capacité à réagir qu'attendait notamment Coupet et dont il parlait dans ses dernières déclarations. Pas question que les futurs adversaires pensent trop longtemps qu'ils vont pouvoir élargir à leur tour les mailles de l'ensemble olympien ! Dans quelques jours aussi, Cacapa, Abidal, Wiltord, Benarfa vont revenir. Paul le Guen ne s'est jamais plaint de la moindre absence, mais il sera heureux du retour dans le groupe de ces blessés. La glissade dans le Nord ? Elle sera vite oubliée parce que l'OL se doit d'avoir un comportement de Champion.



R.B





Sur le même thème