masculins / Nice - OL J-1

Pas vraiment le choix!

Publié le 07 février 2009 à 18:35 par R.B

Défaits par Vannes en Coupe de la Ligue… tenus en échec chez lui par le voisin vert, les 2 équipes chercheront à se rattraper ce dimanche… pour revenir un peu plus haut au classement ou continuer à rester en tête…

Les Niçois n’iront pas au Stade de France au mois d’avril, sortis en Coupe de la Ligue par Vannes, le surprenant promu de L2. Déjà éliminés en Coupe de France, le championnat devient leur unique préoccupation. 33 points, un match en moins, tout reste possible dans la course à un ticket européen. Les Aiglons se souviennent du match aller. A 2 à 0 après 20 minutes de jeu, ils pensaient tenir « la perf ». Et puis, Juninho a planté 2 coups francs, avant ce penalty plus que douteux réussi par Benzema dans le temps additionnel. Ils sont repartis en colère de Gerland. Quand on connait le tempérament des Azuréens, leur expérience, inutile de dire qu’ils seront revanchards. , déjà buteur à l’aller, cherchera une nouvelle fois le chemin des filets.

Les Lyonnais ont raté leur derby, la faute aux Verts et certainement, aussi, à la fatigue engendrée par le match de coupe face à l’OM. Ce 5ème nul à domicile, le 4ème de rang, a laissé les Bordelais à une longueur. Sous la menace des Girondins, sans oublier Parisiens, Marseillais, Rennais, Toulousains, Lillois, l’OL sait ce qu’il a à faire au Stade du Ray où il n’a jamais perdu depuis qu’il est champion de France. Cela n’a jamais été aisé pour autant. Mis à part en 2006-2007, succès 4 à 1, les Olympiens se sont contentés du minimum (4 fois 1 à 0) et la saison dernière, la rencontre est restée bloqué à 0 à 0.

Ederson et Lloris reviennent en pays de connaissance. Grosso et Piquionne sont suspendus. Delgado, Clerc, Réveillère, Govou à l’infirmerie. Claude Puel devra trouver un arrière gauche tout en continuant à patienter sur le flanc droit de la défense (Källström ?). L’OL évoluera-t-il avec son milieu du début de saison (Toulalan, Makoun, Juninho) ? Keita fera-t-il son retour ?

Les 2 équipes n’ont pas le choix dans leurs quêtes différentes. Mais y-aura-t-il un vainqueur ? 3 dess 4 dernières confrontations se sont achevées en effet sur un score nul. En fonction des résultats des adversaires directs, une telle issue ne serait pas forcément une bonne opération… d’autant que la Ligue des Champions approche pour les Lyonnais. S'ils pouvaient s'éviter d'avoir l'esprit préoccupé...
Sur le même thème