masculins / LOSC - OL

Passage à vide coupable !

Publié le 28 février 2015 à 18:10 par R.B

Impérial en première période sans faire le break, l’OL a sombré en seconde mi-temps… Incroyable… L’OL met fin à une série de 11 matches sans défaite… Un avertissement…

CONTEXTE

L’OL dispute le premier de ses trois déplacements de rang en restant sur 11 rencontres sans défaite. Il joue en sachant que l’OM s’est incliné vendredi soir chez lui face au Stade Malherbe. L’occasion de prendre encore plus de distance avec le club phocéen et de regarder « tranquillement » le choc entre l’ASM et le PSG. L’occasion une nouvelle fois de frapper un grand coup. Le LOSC patine et a besoin de points pour s’éviter des inquiétudes quant à son maintien.

ADVERSAIRE

Le LOSC a déçu cette saison. Le départ de Kalou, des blessés, une campagne européenne ratée… peu de buts inscrits, un jeu guère alléchant… Heureusement son bloc défensif a limité la casse avec son remarquable gardien Enyeama. Mais ce groupe a cependant des arguments pour contrarier les desseins de ses adversaires.

EQUIPES de DEPART

L’OL est toujours privé de Grenier, Fofana, Mvuemba, Bisevac. Jallet est de retour. Hubert Fournier aligne donc une équipe prévue mis à part la présence de Ghezzal à la pointe du losange du milieu de terrain à la place de Gourcuff, sur le banc. Dans les rangs nordistes, notons la présence de quatre joueurs à vocation offensive. Un 4-2-3-1.

PREMIERE PERIODE

Le toit est fermé pour ce match. Entame parfaite de l’OL après un corner de Fekir repris par Tolisso bénéficiant d’un mouvement au premier poteau de Jallet. Un corner résultant d’une belle action collective. L’OL maitre du début de match dans tous les secteurs du jeu dont celui des duels, de la circulation de balle ou même des contres.  Le LOSC à la peine quand il récupère le ballon. Des Lillois battus au milieu de terrain qui perdent trop rapidement le ballon. L’OL ne profite pas cependant des possibilités de se mettre à l’abri sur deux ou trois coups mal conclus… Le LOSC qui réorganise son milieu avec le remplacement de Mendes par  Delaplace et passe en 4-4-2 en losange! 45 minutes dominées par les coéquipiers de Ghezzal sans le moindre souci.

SECONDE PERIODE

Une période qui débute par une occasion de but pour les Dogues annihilé par Lopes.  Un match haché par les fautes, 32 sifflées après 54 minutes ! Gueye, profite d’une récupération, servi par Béria, pour égaliser.   L’OL puni par son ronronnement…  Et Lopes trompe Lopes après un exploit personnel. Le bloc défensif olympien en manque de concentration. L’OL n’y est plus et subit. Hubert Fournier fait entrer Gourcuff et Malbranque à la place de Ghezzal et de Ferri. De l’expérience pour repartir de   de l’avant ? Des Lillois pour mordants. Bedimo sollicite Enyeama. Lopes fait un miracle devant Delaplace. L’OL est revenu dans ce match qui s’emballe. Plus de retenue pour égaliser ou mettre KO.  Lopes feu follet talentueux sème souvent la panique. NJie remplace Gonalons…  L’OL pousse… Jallet pousse Enyeama à une superbe claquette. Mais l’OL n’arrivera pas à revenir au score.

RESUME et PERSPECTIVES

L’OL n’a pas su prendre la mesure des Lillois en montrant deux visages complétement différents. Il ne profite pas de la défaite de l’OM et se met sous la menace du PSG qui joue dimanche soir à Monaco…

...

La feuille de match

A Lille, Stadium Nord, 35 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Jaffredo. LOSC  2 OL 1 (mi-temps : LOSC 0 OL 1).

LOSC : Enyeama – Corchia, Kjaer, Basa, Beria – Mavuba (cap),  Gueye – Mendes (puis Delaplace 38ème), Lopes, Origi (puis Diaby 89ème) – Koubemba. Entr : Girard.

OL : Lopes – Jallet, K. Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap) (puis NJie 81ème), Ferri (puis Malbranque (66ème), Tolisso, Ghezzal  (puis Gourcuff 66ème) – Fekir, Lacazette. Entr : Fournier.

Buts : pour l’OL, Tolisso (3ème) ; pour le LOSC, Gueye (56ème), Lopes (60ème).

Avertissements : pour le LOSC, Lopes (51ème), Delaplace (79ème) ; pour l’OL, Bedimo (62ème), Lacazette (72ème)

 

...
Sur le même thème