feminines / OLTV

Patrice Lair toujours plus haut

Publié le 29 mars 2012 à 09:00 par OT

L'entraîneur de l'OL féminin est l'invité de l'émission d'OLTV Dr'OL de DAM, ce jeudi à 20h00.

Patrice Lair est un drôle d'oiseau venu de Bretagne. Un téméraire baroudeur au caractère bien trempé, et à la soif de victoire jamais comblée. Né à Saint-Brieuc, ce milieu relayeur a manqué de peu une carrière dans l'élite, la faute à un goût prononcé de la vie, et à des blessures survenues au mauvais moment : "J'étais suivi par le centre de formation de Nantes lorsque j'ai subi une double fracture tibia-péroné à deux reprises. J'ai eu du mal à m'en remettre, mais je n'ai pas mis tous les ingrédients pour réussir. Je n'étais pas toujours assidu aux entraînements, je n'avais pas vraiment une hygiène de vie parfaite. La rigueur que je n'ai pas eue en tant que joueur, j'essaye de la transmettre aux joueuses."

On comprend mieux pourquoi "Coach Patrice" harangue sans cesse ses joueuses, les poussant au bout d'elles mêmes pour aller toujours plus haut. Lors de sa première saison à l'OL, il a obtenu de son groupe un doublé Championnat/Ligue des Champions. Pour 2012, c'est le triplé qui est visé.

Il faudra d'abord passer l'obstacle Potsdam en 1/2 finales de la Ligue des Champions. Potsdam, adversaire des Lyonnaises lors des deux dernières finales de la compétition. Potsdam, entraîné par le druide Bernd Schroeder : "J'ai beaucoup d'estime pour lui, il est là depuis très longtemps, il a l'expérience. C'est l'ancienne école, très efficace, beaucoup de rigueur, des schémas tactiques bien huilés. Il arrive toujours à avoir une équipe solide, quelques soient les absentes, blessées ou suspendues. Contre Rossiyanka, ils ont gagné 5-0 sur l'ensemble des deux matches, alors que Rossiyanka a fait un recrutement de folie avec de très bonnes joueuses brésiliennes, suédoise, américaine. Et puis c'est quelqu'un de bien, il est venu nous serrer la main après la dernière finale. Très digne."

Cet affrontement face au géant allemand permettra peut-être à l'OL féminin et à Patrice Lair d'aller encore et toujours plus haut. L'entraîneur lyonnais n'a peur de rien : "Mon objectif est d'intégrer un jour un staff de Ligue1, peut-être en tant qu'adjoint. Je suis dans un grand club, j'aimerais voir si j'ai le niveau pour entraîner au dessus. Je reste à ma place mais j'aime les challenges."

Un numéro de Dr'OL de DAM essentiellement consacré à la Ligue des Champions, avec les coulisses de la qualification des Lyonnaises pour les 1/2 finales aux dépends des Danoises de Brondby dans le "Mag", et des extraits des deux dernières confrontations entre l'OL féminin et le Turbine Potsdam. À savourer avec une bonne galette saucisse et une bolée de cidre.