masculins / OL - Anderlecht J-1

Paul LE GUEN: "faire mieux que l'an dernier"

Publié le 16 septembre 2003 à 17:35

"- La saison de l'OL commence avec cette Ligue des Champions ?

- Non, on a fait 6 matchs de championnat, on a gagné le Trophée des Champions quand même, mais c'est une autre compétition. C'est quelque chose qui nous tient à coeur, on avait échoué de justesse en Champions League la saison dernière, sur des circonstances qui ne nous avaient pas été très favorables. On a envie de faire mieux. Le premier match à domicile face à Anderlecht est évidemment très important. Je sens un groupe mobilisé, très motivé. Maintenant j'espère que ça va réussir à passer à domicile demain.



- L'an dernier ça s'est joué à pas grand chose, comment corriger ces petits détails ?

- Ce sont des détails qui ne tiennent pas forcément qu'à nous. Nous on a essayé de construire le meilleur groupe possible, après... On l'a vu l'année dernière avec cette erreur d'arbitrage. Mais on n'a pas envie de ressasser ça, il faut regarder devant. On est mobilisé par le match d'Anderlecht demain.



- Il y a une véritable attente autour de cette compétition...

- Oui, on la sent. Je crois qu'elle est commune à toute une région finalement. Et nous, on n'a qu'une envie, c'est satisfaire cette attente. On perçoit vraiment cette pression de manière très nette.



- Etes-vous revanchards par rapport à vos trois derniers matchs ?

- C'est vrai qu'on reste sur des prestations en demi-teinte, notamment contre Guingamp, contre Toulouse aussi. C'était mieux contre Auxerre. Il faut poursuivre la progression. Au niveau de l'état d'esprit c'était mieux, au niveau de la combativité, de l'engagement également. C'est comme ça qu'on va réussir à rétablir notre situation et retrouver un niveau de jeu conforme à ce que l'on est capable de faire.







- Vous vous présentez avec un groupe plus jeune, est-ce un handicap ou considérez-vous que c'est pareil que le championnat de France ?

- Ce n'est pas tout à fait la même chose, c'est une compétition différente. Le groupe a été rajeuni, c'était un souhait global, mais il faut profiter des expériences très vite. Il y a des joueurs qui n'ont jamais joué en Champions League, mais qui ont fait des matchs de championnat de haut niveau. A travers ces matchs-là, on peut aussi acquérir de l'expérience, retenir des choses pour être performant en Champions League.



- Vous situez-vous dans la peau d'un favori pour cette rencontre ?

- On reçoit, à domicile on a plus de chances de gagner qu'à l'extérieur, alors oui, on peut être considéré comme favori sur la rencontre. Mais Anderlecht a gagné tous ses matchs de championnat, a éliminé Cracovie en tour préliminaire. C'est une très bonne équipe, on est prévenu, on sait que c'est un adversaire redoutable, et on sait aussi qu'en ce moment, il faut faire tous les efforts de notre côté pour améliorer notre niveau de jeu, pour être à la hauteur de l'attente.



- Le calendrier sera-t-il un avantage ?

- Cela ne fait pas tout il faut gagner des matchs, prendre des points. On est content de débuter et terminer à la maison, mais il faut en profiter. Il faut surtout mettre à profit ce premier match pour bien s'installer dans le classement dès le départ.



- La vidéo a dû fonctionner ?

- Oui, la vidéo, et on s'est déplacé les voir. On a simplement fait notre travail. On a essayé de présenter aux joueurs les caractéristiques fortes de cette équipe. Ils ont vraiment des points forts avec des attaquants rapides, des bons passeurs derrière eux. Il était important que les joueurs aient assez vite une idée de ce qui les attend. On va jouer contre un adversaire qui a des armes, et des armes redoutables.



- Si vous aviez un mot pour qualifier votre adversaire ?

- C'est un adversaire que l'on respecte beaucoup, qui gagne à être connu, mais nous, on va essayer demain de bien répondre."







A.T & S.R

Photos PanoramiC et olympiquelyonnais.com

Sur le même thème