masculins / OL - Strasbourg J-3

Pedretti: "pas d'appréhension particulière"

Publié le 04 août 2005 à 13:42 par R.B

[IMG6038L]<b>Benoît Pedretti</b> a disputé son <b>133ème</b> match de L1 contre Le Mans en portant pour la première fois le maillot de l'OL. Le natif d'Audincourt, <b>22 sélections</b> en équipe de France, a débuté sa cinquième saison au plus haut niveau hexagonal. Dimanche pour la venue de Strasbourg, il va découvrir le vestiaire olympien. « Je n'ai pas d'appréhension particulière. <b>Gerland</b> ? Je n'ai jamais perdu en 3 visites. 2 fois match nul avec <b>Sochaux</b> et match nul la saison dernière avec <b>Marseille</b>…

Benoît Pedretti a disputé son 133ème match de L1 contre Le Mans en portant pour la première fois le maillot de l'OL. Le natif d'Audincourt, 22 sélections en équipe de France, a débuté sa cinquième saison au plus haut niveau hexagonal. Dimanche pour la venue de Strasbourg, il va découvrir le vestiaire olympien. « Je n'ai pas d'appréhension particulière. Gerland ? Je n'ai jamais perdu en 3 visites. 2 fois match nul avec Sochaux et match nul la saison dernière avec Marseille… sur le score de 1 à 1. Bon, j'espère que je resterais invaincu sans faire match nul toutefois. C'est toujours important de réussir son premier match de la saison devant ses supporters. Et puis, nous voulons confirmer notre résultat du Mans. Le groupe est confiant dans ses moyens… ».



« Ben » n'est pas du genre à se voiler la face lorsqu'il revient sur le match dans la Sarthe. « J'ai revu le match : nous avons été moyen là bas ; sans trop de rythme. Je crois que nous avons assuré l'essentiel en gérant la rencontre. A l'avenir, il faudra évidemment en faire plus ». En concluant sur les résultats de la première journée : « Il n'y a pas eu de surprises à l'exception de la défaite des Marseillais. Sinon, tous les gros sont devant ». En ce qui concerne, le futur adversaire du champion de France, le milieu de terrain international est très direct : « c'est avant tout un match à gagner. Après en tant que Franc-comtois, c'est aussi un derby pour moi. Il y a deux matchs de cette journée que je mets en exergue : Sochaux – PSG et Monaco – Auxerre. Sochaux, parce que c'est mon club formateur ; il va devoir réagir après sa défaite à domicile contre Toulouse. Quant à Monaco, c'est, à mes yeux, un concurrent sérieux de l'OL… et Auxerre, à l'extérieur, c'est toujours particulier. Nous verrons aussi si Monaco est capable d'enchaîner par une victoire après ses 3 points ramenés de Nancy ».



Enfin, il était tentant de demander à Benoît ce qu'il pensait de l'annonce du retour de Claude Makelele dans le groupe France. « C'est le choix de Claude, je n'ai pas à le commenter. Pour moi, c'est quelque chose de logique. Nous avons des qualités différentes. Je considère qu'il est encore largement devant moi. Il joue dans des grands clubs depuis plusieurs saisons. Oui… il a de l'avance sur moi. Que l'on dise qu'il faut mieux jouer avec moi contre les Féroé et avec Claude en Irlande ne me choque pas. Je suis d'accord avec cette analyse. La personne, qui a écrit cela, a du vouloir dire que j'étais plus technique et lui plus physique. Je sais que je dois bosser dans ce registre..."



R.B