masculins / Vos questions à...

Pedretti répond aux Internautes

Publié le 06 février 2006 à 17:20 par BV/SR/RB

Toute la semaine, de ce lundi après-midi à dimanche, nous vous proposons de lire les réponses de Benoit Pedretti aux très nombreuses questions posées par les Internautes. <script language="JavaScript">window.location='http://www.olweb.fr/index.php?lng=fr&a=23953&pid=609002'</script>

[IMG40044#R]
Pour vous faciliter la lecture, nous avons divisé les questions en 5 grands thèmes: 1° Pedretti, jeu et joueur... 2° Pedretti et les supporters... 3° Pedretti et la vie en dehors du football... 4° Pedretti, ses transferts et ses choix... 5° Pedretti et l'Equipe de France. Nous commençerons donc par Pedretti, "jeu et joueur", un thème que nous avons subdivisé en 3 parties tellement il y avait de questions.


Dmx : A quel âge as-tu commencé le football, à quel poste, mais également quand as-tu découvert ton talent ?
Benoît Pedretti : J’ai commencé le football à l’âge de 7-8 ans. J’ai toujours eu un ballon dans les pieds car un de mes deux frères jouait au foot et je l’ai suivi un peu partout donc j’ai tapé le ballon très tôt et je me suis inscrit dans un club à 8 ans. Je pense que j’avais très jeune des dispositions pour que ça se passe bien dans ce sport et c’est à l’âge de 12-13 ans que Sochaux m’a appelé pour que je rejoigne leur centre de formation. Au début, j’évoluais plutôt comme milieu offensif car j’aimais bien marquer des buts.

Cc69, Ju83 : Si tu n’avais pas été footballeur, quel métier aurais-tu exercé ?
BP : Peut-être professeur de sport. En tout cas je serais resté dans le sport car c’est un domaine que j’adore.

Ultra OL : Quand as-tu su que tu allais faire une carrière et y a-t-il un match précis qui t a servi de déclic ?
BP : Au début quand tu es encore jeune et que tu t’entraînes avec les pros, tu espères jouer un peu. Mais c’est surtout lors de ma première saison de seconde division durant laquelle j’ai joué tous les matchs après laquelle nous sommes remontés que le déclic a eu lieu. Il n’y a donc pas vraiment un match mais plutôt une saison durant laquelle j’ai réussi à demeurer constant et à prouver ma valeur. C?est de là que tout est parti.

Albanyannick : Quel est ton meilleur souvenir dans le football amateur ?
BP : C’était avec Audincourt, le club dans lequel j’ai évolué lorsque j’étais petit. Nous étions montés en – 15 ans nationaux. C’était une réussite avec tous mes copains et la première fois que le club atteignait le niveau national.

Le Dijonnais : Quels sont tes souvenirs d’Audincour ?
BP : Je n’ai que de très bons souvenirs de cette période. On formait une bonne bande de copain durant 4-5 ans dans les équipes poussins. On prenait du plaisir à évoluer ensemble.

[IMG40041#R]Quel est ton meilleur souvenir sur un terrain de football ?
BP : (Sans hésiter) La victoire en Coupe de la Ligue avec Sochaux.

Lordmatt, Honda38 : Quel est le joueur qui t’a le plus impressionné et pourquoi ?
BP : Thierry Henry ou Zinédine Zidane sont des joueurs impressionnants qui parviennent à demeurer très sympas. Ils ont contribué au fait que mon passage en équipe de France ait été une super découverte et une très belle aventure.

Oliviaette69 : Quel est ton geste préféré sur le terrain ?
BP : Je n’ai pas de geste préféré mais je recherche constamment le geste utile. Cela ne sert à rien de faire du spectacle inutilement. J’ai un bon jeu long donc si je devais en choisir un je dirais une belle diagonale.

Wyke, Honda 38 : quel est le club qui te fais rêver ?
BP : Il n’y a plus de club en Europe qui me fasse rêver. On a la chance à Lyon d’être dans un des meilleurs clubs d’Europe donc je suis très heureux d’être ici. On était déjà une référence en France, on le devient au niveau européen, je n’ai donc pas d’autres rêves que de faire encore mieux ici.

[IMG40042#L]Le Dijonnais : quelle équipe supportais tu lorsque tu étais plus jeune ?
BP : L’Olympique de Marseille, comme pas mal de joueurs de ma génération. J’ai découvert le foot à l’époque où Marseille dominait le foot français et remportait une coupe d’Europe.

Nousnous19 : Est-ce que comme tout supporter de l’OM tu détestais l’OL ?
BP : Je ne suis pas sûr qu’il y ait une telle rivalité entre les supporters des deux clubs. A l'OM la rivalité existe surtout avec le PSG. De plus lors des dernières saisons, Lyon dominait tellement qu’il était difficile d’entretenir une vraie rivalité sportive. Pour ma part, je n’ai jamais eu d’animosité particulière envers l’OL.

Honda 38 : Que penses-tu de l’utilité du mercato ? Le supprimerais-tu ?
BP : Non il est important pour apporter quelques petites retouches à un effectif qui obtient des résultats moyens. Dans le cas d’un club comme le notre au sein duquel il y a eu pas mal de joueurs blessés, c’est important de pouvoir recruter pour pouvoir pallier les absences.

[IMG40036#R]Honda 38 : Si tu étais entraîneur, recruterais-tu un latéral droit ou ferais-tu confiance à un jeune ?
BP : Ce n’est pas à moi de décider mais lorsqu’on voit le niveau de François Clerc cela fait extrêmement plaisir. Il a réalisé de superbes prestations et mérite amplement d’être dans le groupe.

Loris : Es-tu le successeur naturel de Diarra ?
BP : Pas sûr. Je ne pense pas. Il a probablement un rôle plus défensif. Il évolue surtout devant la défense pour arrêter les actions alors que je participe un peu plus aux phases offensives que lui.

Cyril le lyonnais, Ju83 : As-tu retrouvé le niveau de jeu qui était le tien à Sochaux ?
BP : Je pense être plus fort qu’à l’époque où j’évoluais à Sochaux mais on a aujourd’hui un style de jeu différent. A Sochaux j’avais plus de responsabilités mais je me sens meilleur aujourd’hui.

Supanderson : physiquement et moralement, comment s’est passé ton début de saison ?
BP : Physiquement, ça s’est très bien passé car on avait beaucoup travaillé durant l’avant saison avec Robert Duverne. C’était la première fois que je travaillais autant physiquement.

[IMG40043#L]Bobble_gom, Bow18, benny17 : Pourquoi n’es-tu pas plus agressif lorsque tu as le ballon ? Tes passes sont parfaites mais ton jeu semble statique.
BP : C’est vrai que j’ai un jeu plus axé sur les passes que sur les dribbles, c’est pour cela que je peux donner l’impression d’être plus statique qu’un Govou ou qu’un Flo Malouda. C’est ce que je dois travailler : faire preuve d’un peu plus d’agressivité lorsque j’ai le ballon dans les pieds pour pouvoir perforer et percuter un peu plus et être plus costaud dans les duels. J'ai pas mal progressé dans ces domaines depuis que je suis ici et j’espère que cela va continuer.

Benny 17 : Ton jeu un peu trop attentiste révèle t il chez toi la peur d’une blessure à l’image de Robert Pires à ses débuts ?
BP : Non il n’y a aucune angoisse de blessure ? La blessure arrive justement lorsque tu t’engages trop doucement. En position défensive, mon pressing est performant mais je dois surtout être plus costaud dans les duels en 1 contre 1.

Sylphrid, pitit gone, tsubasa69 : est ce en prenant du volume musculairement que tu vas arriver à être plus agressif dans les duels ?
BP : Il faut faire attention à la prise de volume musculaire car lorsqu’on prend du muscle on perd également de la vitesse. La solution je le répète passe par le travail et l’accumulation des matchs de haut niveau qui permettent de progresser naturellement.

Rendez-vous mardi matin et mardi après-midi pour la suite de ce thème.
Sur le même thème