masculins / PSV - OL J-1

Philip Cocu: "une opposition intéressante"

Publié le 20 février 2006 à 08:00 par R.B

Malgré ses 35 ans, Phillip Cocu est l’incontestable capitaine de l’équipe de Guus Hiddink. Infatigable, il reste un des meilleurs joueurs qui évolue sur les pelouses bataves. Il compte encore jouer une Coupe du monde et dépasser le cap de 100 matches en sélection.

Avant de s’exprimer au sujet de la prolongation de son contrat au PSV, l’ex-joueur du FC Barcelone espère relancer l’équipe de Philips en Ligue des Champions. Sans ses coéquipiers Mark Van Bommel et Johann Vogel mais avec son nouveau lieutenant Timmy Simons, Cocu a plus que jamais la mission de diriger sa troupe vers les quarts de finales de la plus haute scène européenne.

Phillip, Le PSV a été critiqué dans les médias français la saison dernière. Les Lyonnais n’étaient pas contents du déroulement du match à Eindhoven. Qu'en pensez vous?

« Si les Lyonnais étaient en colère, je les comprends jusqu’à un certain point. J’aurais aussi été fâché et déçu après une telle élimination. »

Est-ce que vous estimez que l’Olympique Lyonnais est plus fort que la saison passée ?

« L’an dernier, c’était vraiment du 50/50. A la fin, nous nous sommes trouvés du bon côté de la médaille. Cette année, ce seront deux nouveaux matches intéressants, serrés et plein de tension. Les deux équipes ne sont plus les mêmes. Cet été, on a connu beaucoup de changements dans notre effectif. On a perdu pas mal de bons joueurs. Mais de nouveau et à la surprise de certains, on se trouve en tête du classement et on s’est qualifié pour la suite de la compétition en Ligue des champions. L’OL a certes pris un très bon départ en Ligue 1 et dans la première phase en Champions League. Ce sera de nouveau serré.»

Le fait de jouer cette fois-ci d’abord a domicile est il un désavantage ?

« Disons qu’on connaît l’avantage que cela peut donner de recevoir au match retour. On a pu en profiter la dernière fois. Cela veut dire que nous ne partons pas favoris. C’est vrai que j’ai déjà éprouvé le bonheur de marquer au Stade de Gerland et je vais essayer de refaire ce truc une fois encore. »
Sur le même thème