masculins / OL - Sochaux J-2

Pierre-Alain Frau: "Spécial... et difficile"

Publié le 11 août 2004 à 16:30 par R.B.

[IMG2742L]Pierre-Alain Frau n'aura pas mis longtemps à retrouver Sochaux. Samedi, ses anciens partenaires seront face à lui. On imagine aisément que cela sera un moment particulier pour l'ex gamin du centre de formation de la « maison Peugeot ». Alors forcément, il y avait micros, stylos et caméras autour de lui après l'opposition du matin. Curieux les journalistes voulaient savoir ce qu'il ressentait, ce qu'il pensait…

Pierre-Alain Frau n'aura pas mis longtemps à retrouver Sochaux. Samedi, ses anciens partenaires seront face à lui. On imagine aisément que cela sera un moment particulier pour l'ex gamin du centre de formation de la « maison Peugeot ». Alors forcément, il y avait micros, stylos et caméras autour de lui après l'opposition du matin. Curieux les journalistes voulaient savoir ce qu'il ressentait, ce qu'il pensait…



Pierre-Alain, samedi cela va être spécial pour toi ?

« Bien sûr. Je n'avais jamais quitté Sochaux. J'étais dans ce club depuis mon enfance. Mais, je vous rassure, en étant maintenant à l'OL, je ferais tout pour l'emporter samedi. Finalement, ce n'est pas plus mal de retrouver les Sochaliens aussi rapidement dans la saison…Quant aux souvenirs de ma carrière sochalienne, il y en a beaucoup, mais disons en premier lieu la victoire en coupe de la Ligue la saison dernière et la montée en Ligue 1 ».



Comment vois-tu la rencontre?

« Ce sera difficile. C'est toujours difficile de jouer Sochaux. Cette équipe pose des problèmes. Contre elle, il faut marquer en premier. Et ce n'est pas parce que certains joueurs sont partis que cette formation a perdu en qualité. Il y a une base solide. Seule la cohésion pourra peut-être demandée un peu de temps. Croyez moi, les gars seront motivés samedi ».



Penses-tu spécialement à ce match ?

« Pas vraiment. Je suis en plein déménagement… alors j'ai le temps ».



Comment te sens-tu dans ta nouvelle équipe ?

« Bien. Je me sens bien dans ce groupe. J'ai hâte de découvrir le stade plein. Ce mercredi, c'était important de s'entraîner sur la pelouse de Gerland pour prendre un peu ses marques. Marquer ? Oui, évidemment. C'est toujours bien pour un buteur de le faire ; mais si ce n'est pas le cas, je n'en ferais pas une maladie. Le plus important, c'est de gagner ; de prendre les points et de bonifier notre victoire à Nice…Pour l'annonce de la sélection de Raymond Domenech, je n'y pense pas… ».



R.B.



Sur le même thème