masculins / OL - FCGB

Place à tout autre chose

Publié le 19 octobre 2013 à 20:00 par R.B

Après une série de 7 matchs plus que poussifs en termes de jeu et de résultats, l’OL reprend face à des Girondins guère brillants même s’ils restent sur un succès avant la trêve.

 L’heure est grave sans être désespérée pour les Olympiens. Ils sont tous conscients de la situation actuelle et de leur mauvaise passe. Le club a souffert lors de son marathon de 7 matchs sanctionné par 1 seul succès pour 4 nuls et 2 défaites. L’OL reste d’ailleurs sur 4 matchs sans victoire ! Son classement en championnat est passé du 8ème au 14ème rang et son parcours en Ligue Europa se solde pour l’instant par deux nuls. Cet OL a souffert incontestablement des nombreuses absences. Comment faire beaucoup mieux dans de telles circonstances ?

Tout repart pour un nouveau marathon de 6 matchs en 22 jours. Et cela repart avec de nombreuses absences. Celles de Samuel Umtiti et B. Koné, à l’infirmerie ; de Henri Bedimo, suspendu. De M. Lopes trop juste comme Yoann Gourcuff. Heureusement Mou Dabo et Milan Bisevac devraient reprendre leur place en défense. Cela peut être considéré comme un vrai plus. Le Serbe a notamment les compétences pour être un patron rassurant. N’oublions pas l’absence du capitaine Maxime Gonalons, suspendu ! Comment Rémi Garde va-t-il articuler sa défense ? Parions qu’il devra encore bricoler.

Malgré tout, il y a des raisons d’espérer en des jours meilleurs dès ce dimanche. L’envie déjà de montrer un autre visage, cet esprit de revanche propre aux sportifs, assimilé ou non à de la fierté bien placée qui fait avancer les jeunes comme les plus expérimentés. La trêve a aussi servi à faire le vide par le travail. Elle a certainement permis une remise à niveau et fait le plus grand bien à Bafétimbi Gomis, Jimmy Briand, Gaël Danic, perturbés à divers titres depuis le début de saison. Ils ont dû retrouver du peps pour apporter plus au collectif. Cette « pêche » constatée pendant toutes les séances d’entrainement depuis la défaite à Montpellier. L’heure n’est pas à la lamentation mais au travail comme l’a répété le président Jean-Michel Aulas…

L’OL est donc handicapé. Les Girondins de Bordeaux, aussi, avec les suspensions de Maurice-Belay, Henrique, Poundje. Bréchet pourrait revenir de blessure (entorse de la cheville). Ces Girondins guère brillants depuis le début de saison qui suivent l’OL à un point. Battus deux fois en Ligue Europa, ils sont mal engagés sur la scène européenne.  Mais ils ont un avantage sur l’OL : ils restent sur un large succès, 4 à 1 face au FCSM, ce qui leur a permis de passer la trêve avec le sourire. Irrégulier, tel est le qualificatif qui sied aux performances de ces Bordelais. Difficile de savoir quel visage ils montreront dimanche soir. Gare cependant au buteur Diabaté ou encore à Saivet… Quant au gardien Carrasso, il peut comme la saison dernière porter son équipe vers un résultat positif.

L’ancien lyonnais Jérémie Bréchet annonce un match fermé entre deux équipes qui ont besoin de se rassurer. L’OL avait déjà éprouvé le besoin de le faire chez lui face au Stade Rennais et au LOSC après des défaites en déplacements contre l’ETG et Ajaccio. L’OL a une nouvelle fois besoin de se rassurer après cette claque à Montpellier… Mais peut-il se satisfaire d’assurer avec un nouveau match nul ? Un dilemme pour cette reprise en sachant que le programme lyonnais va se complexifier jusqu’à la prochaine trêve internationale.


A VOIR AUSSI

- Procurez-vous le maillot Domicile  sur la boutique en ligne
- Toutes les infos sur la rencontre OL - FCGB, dimanche à 21h
Le classement avant la 10ème journée
Venez à Gerland pour assister à la prochaine rencontre de l'OL (OL - FCGB)

Sur le même thème