masculins / Le coin des filles

Place au « Big Match » !

Publié le 14 octobre 2008 à 07:00 par OT

Choc au sommet ce soir à 19h au stade de Gerland. Les féminines de l’OL reçoivent les « Ladies » d’Arsenal pour le remake du ¼ de finale de la saison dernière. Les joueuses de Farid Benstiti sont assurées de terminer à la première place du groupe en cas de match nul.

C’est peut-être ce soir que la Coupe d’Europe débute vraiment pour l’OL féminin. Après avoir confirmé son statut de tête de série, et étrillé ses deux premiers adversaires Neulengbach et Zürich 8-0 puis 7-1, Lyon s’attaque au gros morceau du groupe B3 Arsenal, vainqueur de l’épreuve en 2007. Ce sont donc les retrouvailles entre les championnes de France et d’Angleterre qui s’étaient affrontées la saison dernière en ¼ de finale. Les « Ladies », tenantes du titre s’étaient faites surprendre dans leur bourbier londonien 3-2 au retour, alors que les défenses avaient pris le dessus à l’aller à Gerland (0-0). L’OL féminin avait alors réalisé le premier exploit de sa jeune histoire européenne puisqu’il découvrait tout juste la compétition.

Tout va très vite à Lyon en ce qui concerne le football féminin, et les choses ont semble-t-il déjà bien évolué depuis la saison dernière. La super attaquante Suédoise Lotta Schelin et la milieu de terrain internationale Française Corine Franco sont venues étoffer un effectif déjà richissime. A l’inverse, Arsenal a perdu deux de ses meilleures « Ladies » : Lianne Sanderson et Anita Asante séduites par un nouveau challenge nommé Chelsea… Compte tenu du recrutement effectué par les deux formations et de l’expérience européenne accumulée par l’OL la saison dernière, les Lyonnaises partiront cette fois-ci favorites devant une tribune Jean Jaurès annoncée bien garnie.

Grâce à 3 buts d’avance sur Arsenal à la différence de buts, l’OL peut se contenter d’un match nul ce soir pour conserver la première place de son groupe. Une première place qui permettrait aux Lyonnaises d’éviter au prochain tour les Suédoises de Umea, briseuses de leurs rêves en demi-finale la saison dernière, et premières du groupe qui concerne celui de Lyon. Mais ce soir, l’enjeu du « Big Match » ne sera pas qu’arithmétique. En cas de succès, les filles de l’OL prendraient confiance et se placeraient légitimement dans le costume d’un favori à la victoire finale.