masculins / Nantes - OL

Place désormais au championnat !

Publié le 20 janvier 2015 à 23:23 par R.B

Eliminé par Nantes, l’OL va pouvoir se consacrer au championnat… Il n’a pas toujours fait preuve de ses traditionnelles vertus dans ce match indécis et ouvert…

CONTEXTE

C’est en leader du championnat que l’OL se rend à Nantes dans une compétition qu’il n’a pas l’intention de galvauder sous prétexte de son classement actuel. Les Canaris ont ralenti la cadence en championnat. S’ils peuvent ambitionner de terminer dans la première partie de tableau, cela semble désormais compliqué pour viser le premier quart. La Coupe de France peut être un excellent moyen d’agrémenter les semaines à venir.

ADVERSAIRE

Les Canaris sont solides défensivement avec la deuxième meilleure défense mais pêche offensivement à l’image de leur 19ème place au niveau de l’attaque. Il reste sur deux matches de championnat sans avoir marquer. En championnat, ils avaient livré une belle prestation face à l’OL (1 à 1) pour obtenir un nul amplement mérité. Solide avec son bloc défensif, athlétique, elle est habile en contres.

EQUIPES de DEPART

Hubert Fournier avait annoncé quelques changements. Il a tenu parole. Mvuemba et Malbranque sont  titulaires au milieu de terrain ; Tolisso glissant au poste d’arrière gauche à la place de Mou Dabo. L’OL fidèle à son 4-4-2 en losange. A Nantes, Dupé est dans la cage ; les titulaires Riou, Cissokho, Bammou… sont sur le banc. Un dispositif en 4-2-3-1

PREMIERE PERIODE

Pas le temps de douter… une récupération de balle et le jeu collectif lyonnais fait la différence ; Malbranque relayé par Ghezzal trouve Lacazette dans la surface  pour l’ouverture du score d’un plat du pied chirurgical! Bessat au terme d’un contre bien conduit égalise intelligemment. Et double la mise dans la foulée sur un nouveau contre. Trop laxiste le bloc équipe olympien sur ces rapides remontées de balle nantaises. Un match ouvert. Les Canaris positionnés attendent  les partenaires de Gonalons pour contrer.  Des Lyonnais avec du déchet dans leurs initiatives. Lopes obligé de sortir un arrêt décisif devant Vizcarrondo (33ème).  Des Nantais bien en place et dangereux dès qu’ils trouvent une opportunité. Audel à deux doigts de profiter d’une nouvelle balle en profondeur (41ème).  Le FC Nantes mène à la mi-temps et ce n’est pas illogique. L’OL n’a pas eu son rayonnement collectif dans la construction du jeu.

SECONDE PERIODE

Dabo remplace Rose dès la reprise ; Gonalons passe en défense centrale et Tolisso monte d’un cran. Jallet deux fois à la réception de corners ne cadrent pas ses reprises. Le tandem infernal Lacazette/Fekir prend alors les choses en main et Alex trouve Nabil pour l’égalisation après une perte de balle adverse au départ.  L’OL a repris de sérieuses couleurs en ayant remis le pied sur le ballon dans le sillage des Fekir, Lacazette, Ghezzal, Mvuemba… Nantes à la peine a reculé.  Mais Shechter manque le cadre à 4 mètres de Lopes ! Lacazette est à son tour face à Dupé… sans succès. Des deux côtés, on cherche à prendre l’avantage. Ferri remplace Mvuemba.  Indécis. L’OL semble mieux. Lacazette est un poison par ses déplacements, ses dribbles.   Malheureusement un débordemant côté gauche se termine par un centre repris par Bessat pour le but de la qualification.

RESUME et PERSPECTIVES

Est-ce un mal pour un bien ? L’avenir le dira. L’OL a désormais 17 matches de championnat pour atteindre ses ambitions…Une première période sans trop de relief, du mieux ensuite. Il a alterné le bon et le moins bon dans cette rencontre à l’image des trois buts encaissés où il y avait mieux à faire. Un coup d’arrêt qui demande réparation dès dimanche face à Metz.

...

La feuille de match

A Nantes, Stade de la Beaujoire, 20 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Jaffredo. FC Nantes 3 OL 2 (mi-temps : FC Nantes 2 OL 1).

FC Nantes : Dupé – Alhadur, Djidji (puis Bedoya 83ème), Vizcarrondo, Veigneau (cap) – R. Gomis, Deaux- Audel (puis Nkoudou 74ème),  Veretout, Bessat  –  Bangoura (puis Shechter 67ème). Entr : Der Zakarian.

OL : Lopes – Jallet – Rose (puis Dabo 46ème), Umtiti, Tolisso – Gonalons (cap), Malbranque (puis Gourcuff 88ème), Mvuemba (puis Ferri 74ème), Ghezzal – Fekir, Lacazette. Entr : Fournier.

Buts : pour l’OL, Lacazette (5ème), Fekir (58ème) ; pour le FC Nantes, Bessat (19ème, 21ème, 88ème)

Avertissements : pour l’OL, Lacazette (31ème) ;

...


Sur le même thème