masculins / OL - AJA J-1

Podium en jeu

Publié le 04 mai 2010 à 19:30 par R.B

Un grand bonheur en perspective pour le gagnant de cette affiche entre prétendants au podium définitif. Les Lyonnais doivent s’imposer pour garder leur destin en mains. Ils devront toutefois se méfier de cette remarquable formation auxerroise habile dans l’art du contre…

C’est le match qu’il faut gagner pour l’OL. Le match à ne pas perdre pour l’AJA. L’enjeu ? Une place sur le podium, mieux la place de dauphin, comment imaginer que l’OM ne sera pas champion, qui envoie directement son titulaire en LDC. Si près du but, il serait ballot pour l’un et l’autre de laisser des plumes dans cette lutte. Rien n’est acquis en effet. Lille est toujours là. Et Bordeaux, plus que Montepllier, peut encore espérer un miracle.

L’AJA a réalisé une superbe saison après un départ catastrophique. Jean Fernandez a bâti un solide collectif. De la rigueur défensive autour de Coulibaly, Grichting, Sorin… Benoit Pedretti en métronome pour orienter le jeu, le plus souvent, en contres avec à la finition ce diable de Jelen bien épaulé par Niculae, Oliech, Birsa. Cela donne la meilleure défense du championnat, un réalisme impitoyable pour marquer les buts synonymes de victoires en peu de tentatives. L’AJA n’a plus perdu depuis 12 matchs. Elle est désormais à quelques points d’une place définitive sur le podium. Elle sait qu’elle peut se contenter d’un match nul à Gerland. Elle sera privée de Niculae qui devrait être remplacé par Contout.

L’OL a magnifiquement redressé la tête à Montpellier après on élimination en ½ finale de la LDC face au Bayern. Ce succès à relancer les coéquipiers de Cris non seulement vers une place sur le podium, mais aussi cers celle de dauphin du champion de France. Plus question dans ces conditions de perdre des points surtout contre un concurrent direct. Privé de Bodmer, Clerc, Delgado, Gonalons, Claude Puel a quand même le choix dans toutes les lignes pour constituer son équipe de départ. Va-t-il apporter de la fraicheur en sachant que son équipe joue tous les trois/quatre jours jusqu’à la fin de saison ? Réveillère va revenir de suspension. Boumsong sera-t-il préféré à Lovren ? Qui en milieu avec Toulalan ? Et devant, Gomis peut-il débuter ? Il ne l’a plus fait depuis le match de championnat à Bordeaux.

90 minutes pour prendre ces trois points. A priori patience et vigilance seront indispensables aux Olympiens qui se souviendront qu’ils avaient été piégés la saison dernière chez eux par cette formation de Jean Fernandez. Cette défaite avait compté dans la perte du titre… Ils sont dans un autre état d’esprit en ce mois de mai. A eux de le traduire sur le terrain.

Sur le même thème