masculins / AJA - OL J-1

Point final pour un immense bonheur!

Publié le 16 mai 2008 à 18:30 par R.B

Un baisser de rideau dans l’Yonne avec un 7ème titre de champion de France à la clef, tel est l’enjeu de ce rendez-vous lyonnais au stade de l’Abbé-Deschamps ! Plusieurs scenarii sont possibles en sachant qu’avant le coup d’envoi, l’OL est champion…

Qui aurait imaginé pareil dénouement le 5 août 2007 ? A priori personne, la faute aux Lyonnais trop dominateurs ces trois dernières saisons, à la qualité du groupe champion de France, au manque supposé de concurrence.... Pour plusieurs raisons dont celle liée à la performance du groupe bordelais, la couronne hexagonale sera donc attribuée samedi soir… aux partenaires de Juninho à Auxerre… plutôt qu’aux Girondins d’Ulrich Ramé… on le souhaite de tout cœur.

Même si ces Olympiens ont désagréablement surpris plus d’une fois leurs supporters, inutile de revenir en détail sur les différents paramètres, comment pourraient-ils laisser au final leur fauteuil de leader sur lequel ils sont assis depuis le soir de la 10ème journée ? Trop d’éléments optimistes vont dans le sens des partenaires de Grégory Coupet, même si un match de football a toujours sa part de mystère.

Pour commencer, ils sont champions avant le début de la rencontre. Ils ont ensuite 4 scenarii favorables pour ajouter ce 7ème titre à leur collection. Ils se déplacent à Auxerre pour rencontrer une équipe qui n’a plus rien à craindre, ni à espérer et qui n’a jamais montré cette saison des arguments de premier ordre, laissant au passage 26 points chez elle à ses 18 adversaires. Ce stade de l’Abbé-Deschamps, d’où ils ont ramené 7 succès et 1 nul lors de leurs 8 dernières visites, ressemblentà leur jaridn. Autre argument en faveur de l’OL ? Son adversaire direct se rend dans le Nord pour affronter des Sang et Or dans l’obligation de s’imposer pour avoir un espoir de maintien.

Certes les Auxerrois se battront, simplement, pour faire honneur à leur maillot et pour clore leur saison par un « exploit ». Niculae a montré ses qualités de buteur ; Pedretti sera motivé tout comme le gardien Riou ; il y a encore Chafni, Jelen, Lejeune ou Kalhenberg… Certes, Bordeaux est sur une dynamique impressionnante donnant au ballon ce soupçon de rebond toujours favorable.

[IMG42918#R]Et Alors ? Un OL motivé, concentré ne peut, ne doit avoir peur de ce dernier rendez-vous. L’OL a l’habitude ; l’OL a les joueurs qu’il faut pour faire le nécessaire. « Nous irons à Auxerre pour les 3 points… Après nous prendrons ce qui se présentera pour obtenir ce titre… ». Alain Perrin a résumé l’état d’esprit de l’équipe. Il ne sera pas question de partir la fleur au fusil au risque de le payer. Bien sûr, une oreille attentive sera branchée à Lens pour « guider » la conduite des débats.

Redevenu solide défensivement, l’OL a aussi la meilleure attaque de France, le meilleur buteur de la L1. Il a des cadres qui montrent l’exemple à l’image d’un Coupet magique. Et puis ces 90 minutes sont trop importantes pour les manquer. Elles peuvent… elles vont faire entrer… un peu plus le club du Président Jean-Michel Aulas dans l’Histoire de France. Elles seront encore la meilleure vitamine pour préparer ce formidable doublé tant attendu. Un point final dans l’Yonne pour un immense bonheur !
Sur le même thème