masculins / Rubin Kazan - OL J-1

Pour aller plus loin !

Publié le 23 août 2011 à 20:09 par R.B/S.G

En ayant pris un bel avantage chez lui, l’OL semble sur le chemin de la phase de poules… Il faudra finir le travail face à cette formation russe du Rubin Kazan qui peut elle aussi envisager la qualification…

  Souhaitons simplement que le 4ème but qui tendait les bras aux partenaires de Lloris ne vienne pas à faire défaut mercredi soir. Souhaitons que les tracasseries du voyage à destination de Kazan ne portent pas préjudice aux Lyonnais. Avec 2 buts d’avance, l’OL a pris une sérieuse option sur une 12ème participation de rang à la LDC.

Le match aller a mis en lumière la faisabilité de la chose au-delà du score final, mais on se dit aussi que la formation de Berdyev n’a pas abdiqué en ayant montré à Gerland des séquences bien construites qui avaient porté un danger réel comme en témoigne notamment le but inscrit par le remuant Dyadun ou le début de la seconde période. Le Rubin Kazan va-t-il prendre tous les risques alors qu’il préfère principalement défendre et contrer ? A voir en sachant qu’il sera privé de Bocchetti, suspendu, de Kuzmin, blessé. Reste à connaitre l’état complet de la troupe russe et la présence ou non de Martins, Ansaldi...

L’OL sait qu’en marquant, pourquoi pas rapidement, il plierait l’affaire. Son début de saison a montré un état d’esprit remarquable, une envie de jouer et une animation payante. Si les coéquipiers de Lisandro arrivent à gommer cette fâcheuse habitude d’être menés au score 1 à 0 d’entrée de match, ils auront leur billet en poche pour le tirage au sort du jeudi 25 août. Ils ont constaté aussi qu’il y avait de la place pour bouger cette défense à 5 éléments ; une défense privée de sa pièce italienne Bocchetti qui avait fait souvent du bon ménage au match aller. Cela pourrait-il changer les plans de Berdyev en passant par exemple à 4 défenseurs?

  Ederson, Gourcuff, Cris, Mensah et les internationaux français de moins de 20 ans, toujours indisponibles… Rémi Garde va jouer certainement la continuité pour débuter la rencontre. Une seule question à priori : Pjanic titulaire convaincant à Brest le sera-t-il ce mercredi ?

L’OL joue gros mercredi soir au Stade Central de Kazan. Une qualification validerait le changement, le travail effectué depuis la reprise, les premiers résultats... Elle permettrait de rehausser la dynamique sportive, d’apporter une rentrée d’argent… A coup sûr, il y aurait un élan supplémentaire pour aller plus loin. Et on a envie de dire que ce groupe le mérite quand on le voit vivre en collectivité.

Sur le même thème