masculins / OL - Odessa

Pour aller plus loin…

Publié le 27 février 2014 à 14:38 par R.B

Les Lyonnais ont fait un pas vers la qualification à Odessa… Reste à finir le travail ce jeudi à Gerland pour accéder aux 1/8èmes de finale…

 Le match nul 0 à 0 dans la première manche de ce 1/16ème de finale laisse ouvert toutes les portes aux deux équipes. Mais incontestablement l’avantage du terrain pour cette seconde rencontre est un atout incontestable pour l’OL. En Ukraine, Rémi Garde avait fait le choix d’une équipe sans titulaire à l’exception de Bisevac suspendu à Lille pour privilégier la fraîcheur de son équipe amenée disputer un match important dans le Nord. Après le 0 à 0 face au Tchornomorets, les coéquipiers de Maxime Gonalons en ont fait de même face au LOSC. Ces deux résultats ont « validé » les choix de l’entraîneur olympien. Reste à passer la vitesse supérieure cette semaine avec ce premier match face au club ukrainien avant d’en faire de même contre le MHSC dimanche.

Si l’OL présentera un autre visage que jeudi dernier, ce ne sera pas le cas dans les grandes lignes de la formation entrainée par Grygorchuk qui ne récupérera pas son gardien titulaire et Riera. Cette formation ukrainienne a de la qualité. Son avant-centre Antonov est un sacré client… le défenseur central Fontanello, une tour de contrôle difficile à contourner… Le jeu collectif est consistant... Les coups de pied arrêtés bien frappés. Cette équipe possède de solides arguments défensifs en opérant avec un bloc consistant. De la qualité sans être un épouvantail. Mais attention, en phase de poules, elle a ramené deux succès, dont un du PSV Eindhoven, et un nul. Elle est donc invaincue. Et elle sait qu’en marquant, elle peut réussir un superbe coup. Cette équipe n’aura rien à perdre, même si Franck Dja Djedjé n’était pas optimiste après le coup de sifflet final de la première manche : « ce n’est pas une bonne opération… surtout que nous on avait notre meilleure équipe alors que ce n’était pas le cas pour l’OL… espérons que l’on fasse la même chose qu’à Eindhoven… ». Pessimisme de façade ou vérité annoncée ?

 L’OL a fait ce qu’il fallait à l’aller en ne prenant pas de but. Il faudra faire plus ce jeudi. On n’imaginait pas Rémi Garde, mis à part les blessés, se passait d’éléments majeurs pour ce second round. L’OL n’a pas l’intention de galvauder une qualification pour les 1/8èmes de finale et même s’il peut l’obtenir de plusieurs façons, mieux vaut mettre la majorité de ses atouts dans l’arène. Bisevac, suspendu à Lille et contre le MHSC, devrait retrouver une place en défense centrale. Mais Gonalons sera absent comme Gourcuff, Dabo, Benzia. L’entraineur lyonnais aura cependant quelques choix à faire en s’appuyant, on le suppose, sur son « traditionnel 4-4-2 » ce qui n’avait pas été le cas à Odessa.

L’heure n’est plus aux calculs même s’il faudra remettre le couvert dimanche en championnat. « Oui, on tient à la Ligue Europa. C’est une compétition importante. On est la dernière équipe française qualifiée dans cette compétition et on entend bien représenter la France. C’est une semaine décisive pour le club… ». Dès la fin de la rencontre face au LOSC, le président Jean-Michel Aulas a annoncé la couleur. Une élimination façon Denizlispor ferait vraiment désordre…


Voir aussi

- Toutes les infos sur la rencontre OL - Odessa
- Le calendrier de l'OL saison 2013 - 2014
- Toute la gamme Europa League sur la boutique en ligne



Sur le même thème