masculins / PSG - OL J-1

Pour en savoir un peu plus…

Publié le 01 octobre 2011 à 19:04 par R.B

Un match au sommet dont on rêvait… Un choc entre ambitieux aux caractéristiques différentes… Une opposition passionnante… L’opportunité de prendre un avantage…

Le PSG avait affiché ses ambitions avec tout ce qui s’est passé cet été au point d’être devenu  le favori pour le titre de champion de France. Et l’OL, malgré du changement pour un retour à plus de simplicité, n’avait pas disparu des pronostics pour le podium. Mais qui aurait misé sur une affiche au sommet entre les deux clubs à l’occasion de la 9ème journée ?

Le PSG et l’OL ont donc le même nombre de points et le même nombre de buts inscrits et encaissés. Le PSG devance l’OL au classement du Fair Play. Cette semaine, le PSG, sans son équipe type du moment, vient de perdre jeudi soir sans bien jouer à Bilbao en Ligue Europa. L’OL s’est imposé mardi soir en LDC face au Dinamo Zagreb en y mettant la manière, surtout en première période.

Dimanche soir au Parc des Princes, le PSG aura peut-être plus mal aux jambes que les Lyonnais avec deux jours de récupération en moins pour certains de ses joueurs. Sakho, Bisevac, Hoarau seront toujours absents chez le leader du championnat. Grenier, Ederson, Lisandro, Cris et Gourcuff le sont aussi chez le dauphin.  Si, le PSG fera certainement dans la continuité contre l’OL, que va changer la récente blessure de Grenier dans les rangs olympiens ? Est-ce-que Rémi Garde va garder la même animation avec un autre joueur ? Est-ce-que il va opter pour une autre solution ? Est-ce-que l’OL va jouer son jeu ou s’adapter aux forces et faiblesses du PSG ? Il y a d’évidentes interrogations de départ.

  Dans le jeu, les stars parisiennes peuvent-elles bousculer le collectif lyonnais qui semble mieux huilé que celui de Kombouaré ? Cela devrait fournir du spectacle, des duels entre données collectives et duels d’individualités ; duels de proximité ou à distance comme ceux des gardiens Sirigu/Lloris, Gomis/Gameiro, Bastos/Néné, des charnières centrales…

Ce match suscite une grande attente. On en saura un peu plus… Mais, ne nous trompons pas,  c’est juste un moment de vérité ou plus exactement, ce sera la vérité du moment ; celle du premier quart de championnat. Un match qui bouclera le marathon du mois de septembre.

Sur le même thème