masculins / Montpellier - OL

Pour intensifier la pression

Publié le 08 avril 2016 à 18:00 par SC

Les Lyonnais se déplacent, pour la deuxième fois de la semaine, du côté de Montpellier en ouverture de la 33ème journée. L’occasion pour eux de s’installer à la deuxième place en attendant le déplacement compliqué de Monaco à Lille.

Un soir de défaite à Lille, les Lyonnais pensent avoir presque définitivement dit adieu à la deuxième place. Le retard de 10 points à 11 journées de la fin sur un Monaco qui engrange avec un réalisme froid semble irrattrapable. Depuis ce 21 février et une prestation complètement loupée, les dynamiques se sont diamétralement inversées. Le dauphin du champion parisien piétine pendant que son plus dangereux concurrent entretient une série positive initiée par l’exploit face au PSG. Résultat, les Olympiens, vainqueurs à Lorient dimanche, sont revenus à trois petites unités de Monaco, défait contre Bordeaux. Avec la perspective de cette confrontation directe au Parc OL à l’avant-dernière journée et un goal average favorable, le camp lyonnais « a maintenant notre destin entre les mains ».

Dans cette perspective de ne pas le laisser filer, le calendrier n’a pas été clément avec les Olympiens. Il leur inflige un deuxième déplacement d’affilée, à Montpellier cette fois-ci. Inutile de dire que gagner deux matchs à l’extérieur en une semaine serait une très grosse performance. Même chez une équipe héraultaise qui n’a plus gagné depuis fin février et qui court encore après l’assurance d’une nouvelle saison dans l’élite. L’arrivée de Frédéric Hantz sur le banc fin janvier alors que le club était relégable n’a donné qu’un petit bol d’air au MHSC. Attention tout de même à cette équipe joueuse dans le sillage du technique Boudebouz, du revenant Sanson, du buteur Ninga… Gardons en mémoire la déroute lyonnaise à Gerland en novembre dernier…

Mais souvenons-nous aussi de la saison passée où un certain Nabil Fekir avait éclaboussé de son talent le match à la Mosson. Petit clin d’œil du destin pour celui qui pourrait jouer ses premières minutes après 7 longs mois d’absence et de rééducation ? A l’image du retour de ce dernier dans le groupe, Bruno Genesio a désormais, excepté Kalulu et Morel, victime d’une entorse de la cheville, la totalité de son effectif à disposition. Assurément des bonnes nouvelles supplémentaires au moment d’ouvrir la 33ème journée et d’intensifier la pression sur Monaco qui aura un déplacement périlleux à Lille. Aux Lyonnais de faire le travail avant cela !

Sur le même thème