masculins / OL - Le Mans J-1

Pour la note finale

Publié le 14 mai 2010 à 19:21 par R.B

Le podium est plus que jamais en vue pour le septuple champion de France en donnant un dernier coup de collier victorieux face au Mans. Resterait ensuite la place en fonction du résultat de Lille à Lorient… Un final passionnant que l’on ne souhaite pas trop stressant…

Personne ne peut imaginer que l’OL ne battra pas Le Mans samedi soir. Non, personne. Un nul ou une défaite pourrait en effet avoir des conséquences catastrophiques en cas de succès d’Auxerre à Sochaux. Certes, la méfiance, la vigilance seront de rigueur. Une totale implication sera demandée. Mais en ayant son destin en mains à 90 minutes de la fin du championnat, cela simple impossible que le septuple champion de France se fasse accrocher par une équipe reléguée en L2, même si cette formation mancelle n’aura que du plaisir à prendre pour quitter en beauté la L1. Un match de gala, soit l’occasion de se montrer collectivement, individuellement et d’être dangereux sauf pour Corchia, Lamah, Narry, Thomert qui ont fini leur saison.

L’OL n’a pas fait tout ce chemin retour pour rester à quai de la future LDC. Cette fois, vraiment, cela ne dépend plus que de lui. Une 20ème victoire et l’affaire serait pliée. Les jambes et la tête à Gerland avec les oreilles à Lorient pour savoir si éventuellement, au final,  il peut s’asseoir dans ce fauteuil de dauphin qui lui éviterait ce fameux play-off en août. Un dernier match à enjeu et à émotion avec le départ annoncé de Sidney Govou, « le dernier des Mohicans » de la bande des trois aux sept titres avec « Greg et Juni ». On pensera aussi à François Clerc et à ceux qui partiront pendant l’été.

Quelle équipe de départ Claude Puel va-t-il aligner ? Restera-t-il sur la continuité du match face à Monaco  en positionnant notamment Toulalan en défense centrale ? Offrira-t-il une dernière titularisation à « Sid » ? Parions sur un doigt de fraicheur pour ce 56ème match officiel si important. Il va déterminer la note finale de cette saison marquée à jamais par la 1/2 finale de LDC.

Sur le même thème