masculins / Rijeka - OL

Pour mieux préparer le derby…

Publié le 07 novembre 2013 à 15:23 par R.B

Le derby à l’horizon, Rémi Garde a choisi de faire tourner pour ce match face au HNK Rijeka… sans que ce soit pour autant synonyme d’impasse sur la rencontre et sur une éventuelle qualification aux 1/16èmes de finale…

 A 72h du derby, l’entraineur lyonnais a clairement donné la priorité au championnat. Pas question d’arriver fatigué pour ce match contre le voisin vert qui précède son équipe de trois points. L’OL est en effet engagé dans une course à la remontée en championnat en plus de l’importance traditionnelle de cette confrontation.

Reste cependant à disputer ce quatrième match de poule en Croatie face au supposé plus faible des trois adversaires. A Gerland, l’OL s’est imposé 1 à 0 après avoir dominé sans être assez réaliste pour ne pas s’exposer à une contre-performance. Avec tous ses éléments, le septuple champion de France semblait avoir de la marge à condition de montrer tout ou partie de son vrai visage. Profondément remanié avec un mélange de jeunes joueurs et d’autres plus expérimentés dont certains reviennent d’une longue absence (Gourcuff, M. Lopes, B. Koné …), l’équipe olympienne présente évidemment des arguments mais aussi des interrogations.

Le HNK Rijeka a perdu le week-end dernier pour la 2ème fois de la saison en championnat. Que peut-il attendre de cette Ligue Europa ? Rester invaincu à domicile (3 succès et 1 nul) sur la scène européenne ? Viser pourquoi pas la qualification ? Rien n’est en effet encore perdu pour les joueurs de Kek malgré le petit point pris en 3 matchs… L’espoir fait vivre. Cette équipe pourrait être au moins l’arbitre de la poule I. Rappelons qu’elle a obtenu le nul chez elle contre le Betis.

  L’OL sait calculer. Une victoire en Croatie lui ouvrirait certes en grand les portes des 1/16èmes de finale. Mais un nul ne serait pas une mauvaise affaire. Et une défaite pas forcément catastrophique sauf si elle était accompagnée d’une dérouillée. Le choix de Rémi Garde fait donc du sens. Cela permettra de revoir à priori les Gourcuff, Danic, M. Lopes, B. Koné… éléments qui peuvent prétendre intégrer rapidement un onze de départ.

Aux Lyonnais présents de se montrer et à ceux qui restent à Tola Vologe de bien se préparer. Ils restent deux matchs bien différents à jouer avant la trêve internationale. L’occasion aussi de montrer le mieux enregistré et la variété de l’effectif lyonnais.

Sur le même thème