masculins / OL - Evian TG

« Pour ne pas avoir de regret »

Publié le 30 avril 2015 à 10:51 par SC

Anthony Lopes ne se focalise pas sur la perte de la première place. A quatre matchs de la fin et à 48 heures de la réception d’Evian, le gardien lyonnais de 24 ans veut grappiller le moindre point pour s’assurer de ne pas s’en mordre les doigts.

Anthony Lopes et ses coéquipiers ont été délogés du fauteuil de leader mardi soir à cause d’une victoire du PSG lors de son match en retard. Le gardien lyonnais n’en fait pas pour autant une fixation. « Ça ne change pas grand-chose. Il reste 12 points à prendre. A nous de faire carton plein pour faire durer le suspense et espérer. Et aussi pour ne pas avoir de regrets ». Oui car voilà, seulement 3 points séparent Lyonnais et Parisiens, et ce à 4 matchs de la fin. « On croit au faux-pas du PSG. Il faut se focaliser sur nous et essayer de les déstabiliser. A eux de prendre des points. » Le leader clôturant la 35ème journée avec un déplacement périlleux à Nantes, une première occasion se présente pour maintenir la pression.


"Notre seconde mi-temps est une piqûre de rappel. Ce n’était pas notre vrai visage. On a manqué de concentration, comme sur le deuxième but."


Pour cela, il faudra se débarrasser de l’ETG, une équipe qui joue sa survie dans l’élite lors de ces dernières échéances, et donc en partie samedi à Gerland. Le natif de Givors reste donc prudent. « Il faudra faire le bon match. Ce ne sont jamais des matchs simples. » A l’image du déplacement victorieux mais laborieux réalisé le week-end dernier du côté de Reims. « Notre seconde mi-temps est une piqûre de rappel. Ce n’était pas notre vrai visage. On a manqué de concentration, comme sur le deuxième but. On ne va pas cracher sur les 3 points mais on est très exigeants avec nous-mêmes. On veut être irréprochables. Ça doit rester dans un coin de notre tête. »

Téléchargez le fond d'écran "Antho" Lopes

Lors de ce succès précieux, les Lyonnais ont été portés notamment par une triplette offensive des grands soirs. Anthony Lopes encense le trio Fekir-Lacazette-Njie. « Ils nous impressionnent de match en match. C’est une attaque de feu qui marque but sur but. C’est un atout. On est presque sûrs de marquer à chaque match. » Il n’a pas été non plus avare de compliment sur celui qui amène toute son expérience à un groupe jeune, pas habituée à jouer les plus belles places. « Christophe Jallet a apporté son vécu. Il fait des prestations remarquables. C’est un joueur de très haut-niveau et ce n’est pas pour rien qu’il est en équipe de France. C’est un gros avantage dans une équipe, une personne extraordinaire. Il apporte de la sérénité. C’est un bon vivant. Jamais un jour sans le sourire. Il rigole avec tout le monde. Il a une grosse part de responsabilité dans la bonne ambiance du groupe. »

Sur le même thème