masculins / OL - Tottenham

Pour que la soirée soit belle…

Publié le 21 février 2013 à 17:00 par RB

Battus dans les arrêts de jeu à Tottenham, l’OL a les moyens de se qualifier face au 4ème du championnat anglais emmené par le talentueux Bale… Il avait montré sa solidité collective à White Hart Lane et l’a confirmé ensuite à Bordeaux…

Parions que les coéquipiers de Maxime Gonalons sont repartis d’Angleterre jeudi dernier avec de la déception dans leurs bagages après cette défaite venue du pied gauche de Gareth Bale sur deux coups francs dans les arrêts de jeu de chaque mi-temps. Parions aussi qu’ils auront emmagasiné une certaine confiance au regard de leur prestation, très solide collectivement en cherchant avant tout à ne pas se mettre en danger tout en profitant de quelques situations à l’image du but ou de la tentative d’Alex Lacazette.

Un but de retard en ayant marqué à l’extérieur, c’est évidemment jouable. Mais comment aborder ce match retour, comment jouer pour obtenir cette qualification ? En un mot, l’OL peut-il repartir avec les mêmes intentions ou doit-il opérer différemment ? L’OL doit-il encore se presser pour revenir au score avant de faire la différence ? C’est souvent un dilemme. On se souvient de ces matchs face à l’AS Roma ou encore à Manchester avec deux stratégies différentes pour deux échecs.

Les Spurs ont montré qu’ils avaient envie de jouer. Ils savent poser leur jeu tout en ayant eu d’énormes difficultés au match aller pour trouver des solutions face au bloc olympien. Ils doivent se dire qu’ils sont en position de force en imaginant que l’OL laissera plus d’espaces. Et avec ce diable, de Bale redoutable par sa vitesse, comme Lennon, Walker, il pourrait y avoir des coups gagnants à jouer. Bale, le  seul artificier des Spurs auteur des 6 derniers buts de son club sur phases arrêtées et dans le jeu. Tottenham qui peut aussi compter sur la très grande expérience de Gallas, Parker ou encore d’Assou-Ekotto, Adebayor… Et de Friedel qui devrait garder la cage une fois encore.

Revenus de Bordeaux avec une superbe victoire, l’OL peut donc basculer « tranquillement » dans son 203ème match européen .Il connait statistiquement sa difficulté de se qualifier après avoir perdu ou fait un nul à l’extérieur au match aller. Mais rien n’est écrit d’avance… Rémi Garde a pu faire tourner en cours de match dimanche après-midi. Gomis, Grenier et Lisandro ont regagné le banc en cours de seconde période…et Malbranque, malade, n’a pas joué. Reste à savoir qu’elle sera l’animation de jeu de départ. 4-3-3 ? 4-2-3-1 ? Est-ce-que Gomis jouera avant-centre et Lisandro, côté gauche ? Avec le retour prévisible de Malbranque au milieu, Rémi devra choisir son 3ème homme entre Fofana et Grenier…

L’OL doit donc faire des choix pour faire plier cette équipe de Tottenham toujours invaincue cette saison dans cette compétition et qui n’a encaissé que 4 buts en 7 matchs. Ce match promet. L’OL peut écrire une de ses très belles pages continentales avec l’appui de ses supporters qui devront aussi faire leur match face à ceux nombreux des Spurs qui n’hésiteront pas à franchir le Channel. Oui, ce match promet énormément pour ces deux ambitieux qui voient plus loin que les 1/16èmes de finale!

Sur le même thème