masculins / OGCN - OL J-1

Pour rester dans la course…

Publié le 02 avril 2011 à 14:01 par R.B

Nice a certes besoin de points pour s’éloigner de la zone rouge, mais l’OL n’a vraiment pas le choix dans cette dernière ligne droite du championnat... Un rendez-vous important attend donc les Lyonnais au Stade du Ray où ils ont été éliminés en janvier de la Coupe de France…

Cette fois ci c’est vraiment la dernière ligne ; une ligne droite longue de 10 rencontres. Rien n’est encore fait pour le titre, le podium les descentes mis à part celle d’Arles-Avignon. Il faut donc repartir après la dernière trêve internationale de la saison. Au soir de la 28ème journée, les Lyonnais avaient forcément la gueule de bois après le nul chez eux face à Rennes conjugué aux succès du LOSC et de l’OM. La situation s’est complexifiée, mais elle est loin d’être désespérée même pour le titre de champion. Désormais, tout est clair, il n’y a plus vraiment de joker. Aux Olympiens de repartir du bon pied dès ce dimanche à Nice où il ses souviennent avoir perdu leurs deux derniers matchs disputés dont celui en Coupe de France en janvier. Un non match pour tous les acteurs présents.

Les Aiglons sont partis en trêve avec le sourire après leur nul à Toulouse. Ce point est important dans la lutte pour le maintien. Avec 35 unités, les coéquipiers d’Ospina doivent encore donner un coup de collier pour s’éloigner définitivement de la zone rouge. Mieux vaut le faite le plus tôt possible. Ce groupe azuréen a eu jusque là de gros problèmes pour marquer des buts. Avec 19 buts, il se situe juste devant l’équipe d’Arles-Avignon qui possède la plus mauvaise attaque de la L1 (16 buts) ! Heureusement que la défense  tient la route.

Evidemment les anciens olympiens Mounier et Clerc seront motivés face à leur club formateur. « Moune », impliqué dans 13 des 19 réalisations niçoises, peut encore être décisif et pas seulement sur coups de pied arrêtés. Ces Niçois vont-ils attendre pour contrer en mettant beaucoup d’impact physique dans les duels, le pressing ? On peut l’envisager.

L’OL n’a pas le choix. Il doit prendre les trois points. Parions qu’il devra aussi faire le jeu. Privé de Delgado, Bastos, Toulalan, Claude Puel a plusieurs solutions. Après les matchs internationaux de certains de ses joueurs sera-t-il tenté d’en laisser au repos ? Ils sont par exemple toujours trois pour deux places en défense centrale avec le  retour de Cris attendu. Cela devrait se jouer entre Lovren et Diakhaté. En milieu de terrain, il semble évident que Maxime Gonalons, qui n’a plus été titulaire depuis le match à Marseilles, remplacera Toulalan suspendu.

Ensuite cela dépendra de l’animation soit en 4-2-3-1 soit en 4-3-3 qui déterminera au final  les positions plus offensives qu’occuperont évidemment, en autre, Gomis et Lisandro. Cette rencontre au stade du Ray pourrait être aussi le théâtre du retour d’Ederson. Ce serait un superbe clin d’œil pour le Brésilien absent depuis début août.

L’OL doit d’abord se concentrer sur lui pour débuter en beauté ce long sprint final. Il y a du sérieux, de la qualité et de la bonne humeur tout au long de la semaine. La dernière séance à huis clos de ce samedi matin laisse espérer que l’OL répondra présent au Stade du Ray. Les Lyonnais ont fêté après cette séance les anniversaires de Pjanic et du Président Jean-Michel Aulas… en attendant de fêter, on le souhaite, la victoire dimanche.

Sur le même thème