masculins / Sochaux - OL J-1

Poursuivre la série

Publié le 20 février 2010 à 11:07 par R.B

Après sa somptueuse victoire face au Real, l’OL se déplace à Sochaux avec pour ambition de poursuivre sa série qui pourrait lui permettre de remonter sur le podium…

Enchainer en gardant la même expression collective que mardi soir, c’est évidemment faisable, même si de l’avis de tous les Lyonnais cela risque d’être compliqué. Passer de la lumière européenne à celle plus blafarde de la L1 peut ressembler à un piège mental comme cela s’était produit après la victoire à Liverpool avec cette cuisante défaite à Nice 4 à 1 !

L’OL doit donc se remobiliser immédiatement sur son ordinaire pour garder son invincibilité en championnat en cette année 2010 et prétendre le plus rapidement possible au podium. Performant pendant les deux mi-temps et dans toutes ses lignes face aux partenaires de Casillas, on attend aussi  la même chose dans le Doubs. Un OL régulier capable de garder un niveau lui assurant succès et qualité de jeu. Chose rarement vue depuis plusieurs mois. Faisons confiance à Jean-Alain Boumsong quand il affirme: "nous sommes prêts pour la transition, même si ce match à Sochaux sera difficile".

Sochaux a presque déjà poinçonné son ticket du maintien. Cette équipe reste sur 4 matchs de championnat sans défaite et elle vient de se qualifier pour les ¼ de finales de la Coupe de France. Elle va disputer un match de gala contre le septuple champion de France en sachant qu’elle n’a plus battu à domicile  la formation lyonnaise en L1 depuis la saison 2002-2003, soit 6 défaites de rang depuis cette fameuse victoire ! Ces Lionceaux mélange d’expérience et de jeunesse possèdent une des plus mauvaises attaques et une des meilleures défenses. Si le remarquable Dalmat est en pleine bourre, la dernière recrue Ideye semble avoir déjà trouvé ses marques pour inquiéter toutes les défenses adverses de l’hexagone.

Pour éviter la décompression, Claude Puel va-t-il faire tourner ? Il en a les moyens en sachant que, par exemple, Bastos, Källström, Lovren, Ederson, Gonalons, Gomis n’ont pas ou presque pas joué mardi soir et que de toutes façons il raisonne en groupe et non en équipe type comme il l'a répété plusieurs fois. Aux Lyonnais de montrer au Stade Bonal qu’ils ont franchi un cap face au Real Madrid. Le cap de belles aventures futures…

Sur le même thème