masculins / Le Mans - OL J-1

Poursuivre son hégémonie dans la Sarthe

Publié le 01 décembre 2006 à 19:01 par R.B

Les jeunes manceaux, invaincus chez eux, ont toutefois perdu la recette pour gagner sur leurs terres. Ils restent en effet sur 6 nuls de rang. L’OL a bénéficié, enfin, d’un milieu de semaine sans match… cela pourrait rajouter encore un plus à leur supériorité…

En 16 jours, du 10 au 26 novembre, les coéquipiers de Juninho ont joué pour la plupart 5 rencontres ! Autant dire qu’ils auront apprécié de souffler eu peu cette semaine, rechargeant ainsi des accus forcément faiblards par moments. La balade hexagonale passe par la Sarthe ce week-end ; un joli coin de France que les Olympiens ont visité récemment 2 fois dans leur histoire pour autant de succès.

Le MUC72 participe à sa 3ème saison en L1 en ayant tout juste dépassé ses 20 printemps. Il connaît un automne 2006 délicat avec 9 points pris sur son total de 20 unités. La faute à ses rendez-vous au stade Léon Bollée que les hommes de Frédéric Hantz ne savent plus conclure que par des matchs nuls (4). Il faut dire que l’effectif des rouge et jaune fait penser à une classe biberon avec ses anciens vainqueurs de la Gambardella (Coutadeur, Samassa, Louvion, Loriot, Douillard…). N’oublions pas que les expérimentés Hautcoeur et Frédéric Thomas sont partis ailleurs. Alors, les buts de Bangoura (8), le meilleur buteur de la L1, ne suffisent pas toujours à faire la différence au tableau d’affichage. Tout comme l’inlassable activité du très prometteur milieu de terrain Mathieu Coutadeur.

Mais pas de quoi s’inquiéter cependant. Les Sarthois n’ont en effet que 2 points de moins que la saison dernière à la même époque. Des Sarthois qui n’ont pas pu, au passage, oublier la grosse claque du mois de mai dernier à Gerland ! Ce groupe 2006-2007 présente la particularité d’être particulièrement efficace dans le domaine aérien : 6 buts inscrits de la tête pour un seul encaissé. Le ciel manceau risque fort de voir une belle bataille. Les Lyonnais sont en effet les rois à ce jeu là avec 7 buts dans les cages adverses... mais 3 encaissés.

Le quintuple champion de France a ralenti la cadence des buts marqués tout en possédant la meilleure attaque du championnat (31). Il a ajouté à sa panoplie de « Trop Fort » une superbe solidité défensive bien utile lorsque les jambes sont lourdes, le réalisme moins présent, les blessés plus nombreux... Du coup ces Lyonnais, 2 matchs de rang sans but encaissé, ont rattrapé les Nancéens à la première place du bloc défensif le plus imperméable (10).

Ce 9ème voyage ? Comme tous les autres rendez-vous, il sera pris avec le plus grand sérieux et la volonté de s’imposer. Peu importe l’adversaire ; peu importe qui débutera, qui jouera... On connaît la belle chanson olympienne des veilles de matchs corroborée quasi systématiquement par le déroulement et le résultat des 90 minutes. Jean Calvé, le défenseur du MUC72, a déclaré : « on n’éprouve que de l’envie contre l’OL. Face à cette équipe, il faut être joueur… ». Cela tombe bien… l’OL a toujours envie… et apprécie les équipes ouvertes au jeu.

Les locaux restent sur une série de 3 matchs nuls ; les visiteurs sur 3 victoires de rang. Jamais 3 sans 4, mais pour qui ? Ou bien une autre possibilité que ne souhaitent pas envisager les supporters olympiens… Dans la Sarthe, les Olympiens comptent 2 victoires en 2 visites. Ils entendent bien donner raison au célèbre dicton.
Sur le même thème