masculins / Peace Cup 2007

Premier entraînement en attendant le match

Publié le 13 juillet 2007 à 06:25 par R.B

Menace de cyclone sur Busan… cela n’a pas empêché les Lyonnais de s’entraîner ce vendredi matin. Dans quelques heures, ils affrontent Shimizu…

Le gris est de mise sur Busan. Les vagues, le ciel, les montagnes… et les prévisions météorologiques qui annoncent un cyclone. Rien de surprenant, c’est la saison. Les Olympiens avaient rendez vous à 9h pour se rendre à l’entraînement sur l’annexe du stade où ils joueront dans la soirée ; le stade où la France et l’Uruguay s’étaient affrontés en Coupe du monde ; le stade où Eric Abidal s’était fracturé le pied à la fin de la première période il y a deux ans contre Once Caldas.

Il faudra 45 minutes pour rejoindre les installations sportives en raison des travaux, des bouchons et d’un choix de parcours, apparemment, un peu fantaisiste. A 10h 15, l’entraînement, les joueurs se retrouvaient sur la pelouse. Au menu : échauffement sous la pluie, puis travail avec ballon pour 16 des 23 joueurs avant une opposition sans gardiens de but pour ce même groupe. Pendant ce temps, Källström, Fabio Santos, Grosso, Keita, Cris, Réveillère et Bodmer bossaient avec Robert Duverne. Notons au passage qu’Anthony Réveillère s’est donné, avant de partir en Corée du Sud, une fracture du métacarpe de la main droite. Cela ne le gênera pas pour jouer ; il le fera avec une protection en résine. Ces 7 joueurs ne devraient pas jouer contre Shimizu. A priori, le 11 de départ devant être : Coupet – Clerc, Müller, Squillaci, Belhadj- Govou, Toulalan, Diarra, Ben Arfa – Baros, Benzema.

Un entraînement de 50 petites minutes où chacun a pris du plaisir. La fatigue du long voyage n’a certainement pas été complètement évacuée, mais l’ensemble du groupe avait meilleure mine. « Ils ont bien dormi ». Le « doc » Jean-Jacques Amprino a suivi la séance menée par Alain Perrin et Christophe Galtier. « Cela se passe bien avec les 2 nouveaux entraîneurs. Il faut évidemment apprendre à se connaître. J’en suis à mon cinquième tandem (Lacombe/Broissart, Santini/Cuperly, Le Guen/Colleu, Houllier/Bergues). Rémy Vercoutre a confirmé lui aussi que tout était OK. "Cela se passe en douceur. C'est logiquement la phase de séduction et de la mise en place petit à petit du discours, des idées. On les snet très proches des joueurs".

Les joueurs ? En regardant ce groupe, il dégage beaucoup de puissance à l’image des Bodmer, Grosso, Källström, Benzema, Clerc, Cris… Il a pris des centimètres le collectif olympien avec les arrivées de l’ancien lillois et du champion du monde. Il y a aussi plus d'épaisseur chez certains comme Hatem Ben Arfa, Vercoutre... Le "Doc" apporte son analyse: "on voit que certains ont progressé physiquement au fil des saisons. Ils ont admis les bienfaits de certains éléments comme la nutrition, la récupération… ».

Etirements pour finir, la douche puis retour à l’hôtel par un chemin plus court. Déjeuner, sieste… et l’heure viendra tranquillement de retourner au stade pour affronter ces Japonais qui semblent privés de leurs meilleurs éléments retenus par la Coupe d’Asie. En espérant que le cyclone ne viendra pas tout bouleverser...

[IMG42263#C]

[IMG42264#C]

[IMG42266#C]

[IMG42267#C]