masculins / Athletic Bilbao - OL

Première balle de match…

Publié le 08 novembre 2012 à 08:00 par RB

L’OL a l’occasion d’assurer définitivement sa qualification jeudi soir… l’Athlétic Bilbao cherchera une raison d’espérer encore sortir de cette phase de poules…

En toute franchise, comment imaginer un seul instant que l’OL ne soit pas au rendez-vous des 1/16èmes de finale en février prochain ? Après le carton plein de la phase aller, 0 ou 1 point en trois matchs pourraient en effet suffire lorsdes trois matchs à venir pour valider ce ticket en sachant que les coéquipiers de Lisandro recevront l’Hapoël  Shmona. L’OL est donc dans une situation de confort avant d’aborder la phase retour. Reste à éliminer le plus rapidement possible cette infime part d’incertitude qui existe cependant. Reste aussi à garder cette place de leader aux avantages bien connus (tête de série, match retour à domicile). Cela n’est pas encore acquis avec le Sparta à 3 points et chez qui il faudra aller le 22 novembre.

C’est donc une première balle de match pour l’OL en sachant qu’il peut y en avoir d’autres si nécessaires. En revanche, le club basque n’a pratiquement  plus d’autre choix que de s’imposer pour  respirer encore avant les deux derniers rendez-vous. Un seul point, une misère pour le dernier finaliste de la compétition ! Les coéquipiers d’Aduriz ont un très long sprint à livrer pour revenir éventuellement dans le coup en sachant que trois succès ne seraient pas forcément synonymes de qualification… Tant qu’il y a de l’espoir, cela vaut la peine d’essayer ne serait-ce que pour l’honneur du maillot.

Au match aller, le club basque avait montré ses belles qualités qui auraient dû lui valoir un tout autre résultat. Ce jeu collectif avait manqué simplement de réalisme. Cela ne doit pas se produire à chque coup… Cela risque donc d’être compliqué pour le septuple champion de France à San Mames.

L’OL sans Bastos, Dabo, Briand, Mvuemba. Au-delà de ces absences, est-ce que Rémi Garde sera tenté de faire tourner un peu ? Il avait débuté la rencontre aller dans une animation en 4-3-3. Il serait étonnant qu’il change de formule. Reste à savoir dans ce cas qui seront  les hommes du milieu aux côté de Maxime Gonalons. Est-ce-que Yoann Gourcuff peut enchainer ? Est-ce-que Malbranque et Gourucff peuvent être associés pour ce rendez-vous ? Grenier va-t-il faire son retour? Au-delà de ces interrogations, une quasi-certitude : l’OL devra jouer différemment dans son registre défensif sinon gare aux sanctions basques !

Vercoutre et consorts prennent  la route de Bilbao dans de bonnes dispositions. Cela peut et doit constituer un avantage. Et autant le traduire au tableau d’affichage pour passer à autre chose…

Sur le même thème