masculins / Le Mans - OL J-1

Première étape dans la Sarthe

Publié le 03 avril 2009 à 19:01 par R.B

9 étapes pour connaitre le champion, les européens, les relégués. Il reste 9 étapes,au maximum,avant de savoir. 9 étapes semées d’embuches. L’OL se rend au Mans pour garder son fauteuil de leader,voire le consolider. Une reprise du championnat jamais évidente après une trêve internationale

Dans la course au titre où sont encore engagées six à sept équipes, l’OL a son destin en mains. Un point d’avance sur le dauphin, trois sur le troisième… des matchs à venir face à Marseille, Bordeaux, Toulouse, le PSG… un programme certes compliqué mais qui peut permettre de faire une différence définitive. Et puis au-delà de leurs propres matchs, les Lyonnais regarderont ailleurs, par exemple du côté du Stade Geoffroy-Guichard, ce week-end, où les Verts accueilleront les Phocéens…

810 minutes et les arrêts de jeu pour un huitième titre. Un sprint final sans étapes de plat au menu. Que des cols plus ou moins ardus à se coltiner ; des pavés à passer ; une chute grave à éviter. Fin de championnat indécise. Reprise délicate après une trêve internationale. Récupération, remobilisation… direction la Sarthe où les trois premiers points du sprint final sont à prendre.

Une partie de plaisir ? Pas vraiment. Les Manceaux sont à la peine. Ils trainent pour assurer un maintien qu’ils n’auront peut-être pas. Ils ont changé d’entraineur en janvier sans augmenter, pour autant, leur rythme. Ces Manceaux ont eux aussi un programme à risques en jouant des équipes menacées comme Caen, Sochaux, Valenciennes… ou des formations en quête du titre, d’Europe comme le PSG, Bordeaux… A 10 points, à priori, du maintien, le MUC72 n’a pas tellement le temps de prendre son temps. 10 points en 9 matchs, c’est « beaucoup » plus que la cadence depuis le début de la phase retour, 8 points en 10 rencontres ! « Concentrée désormais sur son assisse défensive avant de placer des contres dangereux, cette formation peut aussi compter sur un Gervinho, très dangereux… Elle a changé de style de jeu par rapport au match aller que nous avions remporté 2 à 0… ». L’analyse est signée Claude Puel.

Laissons les Manceaux de Jeandupeux à leurs problèmes. L’OL doit donc se remettre dans le bain. L’OL doit, en autre, retrouver le chemin de la victoire à l’extérieur. Entre la Coupe de France, la Champions League et le Championnat… les Lyonnais restent sur 3 défaites. Retour au championnat pour ce long sprint final. Govou, Fabio Santos, Mensah, Delgado seront absents, tout comme Toulalan, problème au pied. D’autres reviennent d’un séjour surchargé en sélections comme Grosso qui a joué les 2 matchs avec l’Italie. Claude Puel pourrait avoir des interrogations pour composer son onze de départ. Va-t-il reconduire Ederson au poste d’avant centre ? Quelle système en milieu de terrain en l'absence de l'incontournable Toulalan ?

Des interrogations, des soucis… une affirmation. « Le titre se gagnera sur la régularité. Chacune des équipes en course aura sa chance… ». Telle est la vision de l’entraineur lyonnais sur cette fin de championnat. Ce voyage au Mans est donc l’occasion de débuter une belle série.