feminines / OL féminin - Juvisy

Prendre la tête !

Publié le 03 décembre 2011 à 08:00 par OT

L’OL féminin accueille le leader Juvisy, ce samedi (18h45) au Stade de Gerland, dans le premier choc de la 11e journée de D1.

Dans ce championnat de France féminin encore hétérogène, le titre de Champion se joue chaque saison entre quatre équipes : l’OL, Juvisy, Montpellier, et le PSG. Hasard du calendrier, cette 11e journée voit s’affronter les quatre concurrents directs. L’OL (2e) accueille Juvisy (1er) samedi, et Montpellier (3e) se déplace à Paris (4e) dimanche. Autant dire que cette journée de championnat vaut son pesant d’or, d’autant plus qu’elle intervient à un week-end de la trêve hivernale…

Qui passera les fêtes de fin d’année au chaud, dans le fauteuil de leader ? Lyon, quintuple Champion de France et Champion d’Europe part favori, même s’il compte un point de retard sur son adversaire du jour. Lors des deux dernières saisons, les Lyonnaises ont corrigé Juvisy au Stade de Gerland  6-1 puis 7-1. Cela force l’entraîneur de Juvisy Sandrine Mathivet a rester lucide : « Contre Lyon, on ne pourra pas se permettre des imperfections, des erreurs de marquages ou des oublis de replacement », a-t-elle déclaré cette semaine, sur le site internet de footofeminin.fr.

Malgré deux matches nuls concédés à Montpellier (1-1) et Paris (0-0), l’OL paraît donc une fois de plus au dessus de ses adversaires directs cette saison : seule équipe invaincue, meilleure attaque, meilleure défense, et les trois meilleures buteuses du championnat dans son effectif. Les atouts de Juvisy ? Un groupe qui change peu depuis plusieurs saisons, des automatismes, et des individualités nommées Gaëtane Thiney et Laëtitia Tonazzi.

La dernière défaite de l’OL à domicile remonte à 2006 et c’est justement Juvisy qui était venu s’imposer à Lyon. Depuis, les Lyonnaises ont tout raflé sur leur passage avec cinq titres de Championnes de France consécutifs. Ce soir à Gerland, il sera donc question de conserver sa suprématie nationale, pour les joueuses de Patrice Lair, qui aimeraient bien s’évader en tête du championnat avant de retrouver l’Europe en mars prochain.

Sur le même thème