masculins / OL - Rubin Kazan J-1

Prendre l’affaire par le bon bout !

Publié le 15 août 2011 à 19:29 par R.B

L’OL dispute à domicile ce mardi la première manche de son barrage face au club russe du Rubin Kazan… Un adversaire qui s’annonce coriace… les Lyonnais doivent faire le nécessaire pour aborder le match retour si possible dans de bonnes conditions…

Sur le papier l’expérience lyonnaise pèse beaucoup plus que celle du FC Rubin Kazan. Imaginez 184 matchs européens contre 26. Imaginez 104 matchs de LDC contre 14 ou encore 12 participations de rang à cette prestigieuse compétition continentale contre 2 ! Mais on a beau imaginer… cela ne donne pas automatiquement un ticket pour la phase de poules.

Ce club russe entrainé par Kurban Berdyev a en effet déjà réussi des perfs lors de ses deux participations à la LDC avec notamment une victoire à Barcelone ou en étant invaincu chez lui. Il a aussi la réputation d’être pénible à jouer avec sa défense à 5 éléments, sa volonté de ne pas prendre de buts, son organisation collective… Une équipe qui n’a pas de buteur vraiment spécifique comme en témoigne les buts marqués cette saison. Un adversaire dangereux qui aura aussi l’avantage de jouer le match retour chez lui et qui a déjà joué 20 matchs de championnat.

L’OL est donc prévenu. Mais cet OL joueur peut évidemment prendre une option mardi soir pour la qualification. S’il garde le positif vu lors de ce début de saison et gomme les approximations en ayant aussi « plus de chance » que face à l’AC Ajaccio. L’état d’esprit olympien est incontestablement un plus pour aller de l’avant comme la stabilité de l’effectif aligné par Rémi Garde. Certes l’OL est privé d’Ederson, Gourcuff, Cris, Mensah, de ses internationaux français de moins de 20 ans et cela ne favorise pas les solutions de rechange pour l’entraineur lyonnais.

La débauche d’énergie fournie samedi soir peut aussi faire craindre un coup de fatigue, d’autant que les matchs s’enchainent à un rythme d’enfer. Mais le septuple champion de France n’a pas vraiment le choix s’il veut se retrouver pour la 13ème fois de rang au rendez-vous de la phase de poules de cette superbe compétition. Une compétition que va découvrir l’ancien guingampais Bakary Koné.

L’OL doit en effet faire un bon premier pas dès le match aller. Pour mémoire en LDC, L'OL ne s'est jamais qualifié quand il a joué le match aller à Gerland et qu'il ne s'est pas imposé. C’était lors de la saison 2009-2010 après le nul contre le Real Madrid (1 à 1) en 1/8èmes de finale ! Pour sa première d’entraineur sur la scène européenne, on souhaite simplement à Rémi Garde de faire au moins aussi bien que lors du premier match européen qu’il avait disputé en 1991-92 contre Oster Vaxjo…

Sur le même thème