masculins / OL - Fiorentina J-1

Prendre une option d’entrée ?

Publié le 15 septembre 2009 à 19:35 par R.B

Il y a plusieurs manières de se qualifier pour les 1/8èmes de finale par exemple en partant vite… La venue de la Fiorentina mercredi soir peut donc mettre l’OL sur de bons rails…

Depuis que les Lyonnais ont pris l’habitude de se retrouver au printemps européen de la compétition phare, ils l’ont fait plus ou moins facilement en étant qualifiés au soir du 4ème match, du 5ème, voire même du 6ème. En s’imposant d’entrée contre un concurrent supposé à la qualification, avec Liverpool, cela peut évidemment faciliter les choses. Dans ces conditions, il serait étonnant que l’OL ait oublié la date du 17 septembre 2008 et ce match nul 2 à 2… face à la Fiorentina. Ce nul, le poussant à un match décisif lors de la 5ème journée sur la pelouse de la « Viola », heureusement magistralement négocié.

[IMG50129#R]Bien entrer dans cette compétition en prenant pourquoi pas une option pour le futur, tels sont les buts du septuple champion de France qui va retrouver une Fiorentina au visage modifié. Des départs importants comme ceux de Melo, Kuzmanovic, Zauri, Almiron… à priori une absence handicapante en la personne du Roumain Mutu, voire de l’expérimenté C. Zanetti, une des recrues de l’été. Le club entrainé par Prandelli ne s’est pas spécialement renforcé aux yeux des supporters qui jugent même qu’il s’est affaibli. Heureusement, la défense peut toujours compter sur le gardien français Frey, sur Dainelli, Gamberini… et l’attaque sur le remarquable Gilardino au jeu de tête toujours performant à l’image du but qu’il a marqué dimanche face à Cagliari.

Cette Fiorentina qui n’inspire pas de craintes exagérées mérite toutefois le plus grand respect comme toute équipe italienne expérimentée, une formation invaincue cette saison après 5 rencontres disputées, mais qui a souffert pour passer le cap des barrages face au Sporting Lisbonne.

[IMG50128#L]L’OL est toujours invaincu après 7 matchs dont deux sans souci face à Anderlecht pour se retrouver au rendez-vous des poules. Cet OL plus fort collectivement aux dires des joueurs eux-mêmes a l’occasion de marquer son territoire pour peu que Lisandro soit complètement rétabli, que Bastos fasse parler une nouvelle fois la foudre, que les internationaux aient bien récupéré, que Lloris mette comme d’habitude, quand il le faut, ses gants fermes… ou encore que les approximations constatées soient gommées. Pas question de prendre son temps pour entrer dans le match. Pas question d’avoir trop de temps faibles. Pas question de s’égarer au marquage de Gilardino… comme la saison dernière!

Mis à part Boumsong et Cléber, Claude Puel peut compter sur tout son effectif ce qui entrainera forcément des choix notamment en milieu de terrain et devant. Est-ce-que Lisandro et Gomis seront par exemple alignés d’entrée ? Et de quelle manière ? Est-ce-que Govou va débuter et à la place de qui ? Pjanic peut-il démarrer la rencontre ?

L’OL débute sa dixième campagne de rang en Uefa Champions League. Elle est plus que jamais porteuse d’espoirs pour passer une fois encore la phase de poules. Il suffit simplement de les concrétiser…
Sur le même thème