club / OL - Auxerre J-1

Présentation des 19 adversaires de l’OL (2)

Publié le 04 août 2007 à 06:00 par BV

De Strasbourg, 3e de Ligue 2 la saison passée, à l’OM dauphin de l’OL, dix-neuf clubs vont tenter de détrôner l’OL. Présentation… (2ème partie)

[IMG42403#L](10e) : Lille : le plus revanchard.
Après deux participations consécutives à la Ligue des Champions, le LOSC devra cette saison se consacrer au championnat national. Une situation dûe à une seconde partie d’exercice 2006/2007 catastrophique. Cinquièmes à la trêve, à deux points de la Ligue des Champions, les joueurs de Claude Puel s’étaient effondrés. Pas sûr que cette fin d’exercice ait été du goût de l’exigeant tacticien lillois. Sans Audel, Bodmer, Keita, Chalmé, Gygax et Tavlaridis, la tâche s’annonce pourtant délicate.

[IMG42402#L](9e) : Monaco : Le plus économe.
Le fait est suffisamment rare pour être signalé : à l’exception du transfert définitif de Piquionne, prêté la saison passée, l’AS Monaco n’a recruté qu’un seul joueur, Jérémy Berthod. Le club de la Principauté a en revanche perdu Touré, Gigliotti et Givet. Le départ de ce dernier devrait permettre à Sylvain Monsoreau, l’ancien Lyonnais, d’évoluer dans l’axe de la défense.

[IMG42401#L](8e) : Auxerre : le plus décimé.
Une coupe franche, une amputation, un exode massif… Auxerre est sans conteste le club le plus décimé de cette intersaison 2007. Dans le sillage de l’emblématique et inamovible Guy Roux, bon nombre des cadres bourguignons ont quitté l’Abbé Deschamps. Akalé, Cheyroux, Kaboul, Mathis, Radet et Sagna ont aussi fait leurs valises. Alors certes, Maoulida et Lesage sont arrivés mais on peut raisonnablement douter que cela suffise à maintenir l’AJA dans le haut du classement.

[IMG42400#L](7e) : Sochaux : le plus « dé-coupé ».
Difficile de voir dans l’effectif sochalien 2007/2008 un groupe plus fort que son prédécesseur. Karim Ziani et Jrôme Leroy, ses deux meilleurs éléments, sont partis, respectivement à Marseille et Rennes. Son entraîneur, Alain Perrin, a rallié Lyon. Dans ces conditions, il est malaisé d’imaginer l’équipe de Frédéric Hantz rééditer une saison 2007 qui l’avait vu terminer à la septième place du classement et remporter la coupe de France. La coupe de l’UEFA fera voyager un groupe qu’ont rejoint Dalmat, qui découvre son dixième club en treize ans, et Mathis.

[IMG42399#L](6e) : Bordeaux : Le plus novateur.
C’est l’histoire d’un entraîneur plus connu que ses joueurs. Cet été, l’intersaison bordelaise a été marquée par l’arrivée en Gironde de Laurent Blanc. Le capitaine des Bleus champions du monde en 1998 n’avait jusqu’alors jamais entraîné d’équipe. Le pari est donc risqué pour un club qui a vu s’éloigner plusieurs joueurs majeurs (Mavuba, Darcheville et Faubert). David Bellion et Alou Diarra sont les principales têtes d’affiche de l’intersaison bordelaise. Après une saison d’adaptation, Micoud sera très attendu et le jeune Obertan pourrait bien grappiller du temps de jeu pour éclore au plus haut niveau.

[IMG42398#L](5e) : Lens : le plus recomposé.
L’intersaison lensoise a permis à certains de se retrouver. Guy Roux a tout d’abord récupéré une place sur un banc. Icône durant plus de vingt saisons de l’AJ Auxerroise, il a obtenu l’autorisation d’entraîner et fait revenir à lui des joueurs qu’il avait déjà dirigés en Bourgogne (Akalé, Kalou et Le Crom). La pointe de l’attaque des Sang et Or aura des airs de sélection ivoirienne : Kalou – Akalé – Dindane. Même si Seydou Keita est parti sous le ciel sévillan (au FC Séville), le RC Lens visera une nouvelle fois la Ligue des Champions.

[IMG42397#L](4e) : Rennes : le plus ambitieux.
Passés tout proches de la qualification pour la Ligue des Champions la saison passée, les hommes de Pierre Dreossi veulent pérenniser le travail mis en place depuis plusieurs saisons. Continuellement positionnés dans la première partie du classement depuis quatre saisons, les Bretons montent en puissance dans le sillage de leur attaquant international Jimmy Briand. Grâce à un recrutement expérimenté et de qualité (Jérôme Leroy, Mickael Pagis et Petter Hansson), les Rennais se sont donné les moyens de leurs ambitions.

[IMG42396#L](3e) : Toulouse : Le plus rêveur.
Pour les Toulousains, cette saison pourrait bien ressembler à un long rêve éveillé. Les joueurs d’Elie Baup gouteront au doux parfum de la Ligue des Champions… sous réserve de franchir l’obstacle Reds lors du tour préliminaire.
L’ancien entraîneur girondin pourra s’appuyer sur un groupe peu modifié. Parmi les cadres, seul Lucien Aubey a quitté la ville rose pour rejoindre Lens. A la pointe de l’attaque, André-Pierre Gignac pourrait bien constituer l’une des révélations de la saison. La clé de la réussite garonnaise est suédoise. Capable de tout faire, aussi habile des pieds que de la tête, Johann Elmander est l'arme fatale.

[IMG42395#L](2e) : Marseille : Le plus cité.
En ce début de saison 2007/2008, au moment de citer les principaux rivaux de l’OL dans la course au titre, le nom de Marseille revient sans cesse.
Le club entraîné par Albert Emon s’appuie sur un recrutement ambitieux et judicieux. Alors certes Franck Ribéry a quitté la Canebière mais son ossature demeure équilibrée et talentueuse, renforcée par les arrivées des internationaux français Givet et Cissé. Zenden, Bonnart, Benoit Cheyrou et Ziani ont également posé leurs valises dans la cité phocéenne.
Deux inconnus demeurent cependant. Comment l’OM va-t-il combler l'absence d’une partie de ses cadres qui disputeront la CAN début 2008 ? Autre incertitude : la capacité du jeune Samir Nasri à assumer le rôle de « chef d'orchestre » à seulement 19 ans et un programme copieux (Championnat, Coupes, Ligue des Champions et équipe de France).

Sur le même thème