masculins / ESTAC - OL

Confirmation dans l’Aube

Publié le 30 octobre 2015 à 20:31 par R.B

Après son large succès face au TFC et avant de recevoir le Zénith en LDC, l’OL a l’occasion de montrer ses progrès face au dernier de la classe toujours à la recherche d’une première victoire…

Une victoire, des recrues en vue, des explications, du dialogue… l’OL est passé de la grisaille au beau temps en quelques heures. Reste à confirmer les actes et les propos sur la durée. Cela passe samedi soir par ce voyage à Troyes. On n’imagine pas, sans suffisance aucune, le septuple champion de France se prendre les pieds dans le tapis après le déroulé de ces derniers jours et face à ce promu déjà mal embarqué pour son maintien après 11 journées.

Les coéquipiers des anciens lyonnais Dabo, Court, Karaboué  ne comptent en effet que quatre points et sont la seule équipe à 0 victoire. Léger même si le jeu pratiqué aurait mérité d’autres récompenses. L’ESTAC sait que le temps presse. Le train de la L1 n’attendra pas. L’heure est venue de raccrocher son wagon… A Jean-Marc Furlan de trouver la bonne recette avec l’effectif qu’il a ce qui semble compliqué. Plus mauvaise défense et moins bonne attaque, le club de l’Aube part de loin pour se refaire une santé…

A l’OL, avec les objectifs, les ambitions, on ne choisit pas ses matches… On alignera la meilleure équipe possible…

3 à 0 face au TFC et c’est reparti. « Le mal être » est normalement évacué. Convalescence ? Guérison ? La réponse sera vite donnée. L’OL a trois matches à disputer avant la trêve internationale. A Troyes, il sera question de bonifier le succès face au TFC et signer enfin une 2ème victoire de rang, la première fois cette saison. Cela permettrait, pourquoi pas, de monter sur le podium ; toujours intéressant. Cela  permettrait de préparer au mieux la venue du Zéntih à Gerland mercredi soir ; un match capital pour garder l’espoir d’une éventuelle qualification aux 1/8èmes de finale de la LDC. Et puis cela serait de bon augure avant le dernier derby de l’histoire de Gerland.

« A l’OL, avec les objectifs, les ambitions, on ne choisit pas ses matches… On alignera la meilleure équipe possible… ». Hubert Fournier a été très clair lors de son point presse tout en reconnaissant l’importance de la rencontre mercredi soir face au club russe en LDC. La meilleure équipe sans son âme défensive, Sam Umtiti, suspendue. Le capitaine Maxime Gonalons poursuivra «son intérim » dans l’axe. Il devrait être associé à Mapou Yanga-Mbiwa certainement revanchard. Pour le reste, à l’exception d’un éventuel retour  d’Henri Bedimo dans le couloir gauche, il ne devrait pas y avoir de changements.

Troyes, une étape à franchir pour mieux apercevoir l’horizon à court terme. Cela semble plausible.

Sur le même thème