masculins / OL - PSG J-1

Presque… à quitte ou double

Publié le 23 avril 2009 à 18:30 par R.B

L’enjeu de ce match n’échappe à personne. Rester en course pour le titre et une place en Ligue des Champions passe par une victoire pour l’OL… comme pour le PSG…

A moins que les 2 équipes se contentent de lorgner uniquement vers une place en Ligue des Champions, tout autre résultat qu’une victoire serait une contre performance. L’OL, à 4 longueurs de l’OM et à 2 de Bordeaux, n’a vraiment pas le choix pour garder des chances de conserver son titre. Cela passe obligatoirement par un succès en souhaitant que Marseillais et Girondins seront accrochés en terres lilloises et rennaises.

Les Parisiens, à un point des Lyonnais, sont dans la même situation que le septuple champion de France. Dans le sillage des expérimentés Makelele et Giuly, ils sont revenus dans le haut du tableau après 2 saisons galères. Sessegnon et Hoarau ont apporté leur fraicheur doublée de réalisme. Et le reste de la troupe a suivi. Du coup, le PSG participe au sprint final en ayant de légitimes ambitions.

« Un nouveau championnat commence ce vendredi… Je ne me projette pas au-delà de ce match… le PSG ? Une rencontre à gagner pour continuer l’aventure… ». Cris et Claude Puel ont résumé ainsi leur vision des choses jeudi en conférence de presse. Alors l’OL peut-il le faire ? L’OL peut-il aller chercher son 8ème titre ? Evidemment, il n’a plus toutes les cartes en main. Mais en prenant les 18 points en jeu, il aurait, statistiquement, un total final (78) aux allures de champion. La vraie question : les coéquipiers de Juninho peuvent-ils redevenir en l’espace de 5 semaines une terrible machine de guerre ? Si oui, tout est permis.

[IMG41455#R]Premier adversaire, le PSG. En battant l’équipe de Paul Le Guen, l’OL ferait un superbe coup. Rester en course pour le titre, repousser un adversaire direct, renforcer sa participation à la prochaine Ligue des Champions. Si l’OL n’est pas hyper motivé, cela signifierait que la situation est vraiment grave ! Le groupe olympien doit trouver toutes les ressources pour prendre les trois points en jouant mal ou bien… peu importe. Les seuls Delgado et Govou en reprise, Claude Puel a le choix. Continuité ou changement par rapport au match face à Bordeaux ? Laissons faire l’entraîneur lyonnais en supposant qu’il peut s’interroger pour le poste de défenseur latéral gauche, un poste en milieu de terrain et un autre dans un couloir offensif. Peut-il revoir le système de jeu ?

A l’heure des jugements derniers, laissons de côté l’éventualité d’une « catastrophé » liée à une fin de saison manquée. Chacun connait les enjeux et les risques de ces 6 derniers matchs. En visant le sommet désormais encombré, regarder derrière soi pour ne pas tomber plus bas fait partie des réflexions. S’il faut, à un moment donné, faire la part des choses, gageons que les Lyonnais sauront s’adapter. En attendant, le mot d’ordre… c’est gagner !
Sur le même thème